publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Les Duchoramas ont ému les Duchérois
Partager : 
Imprimer

Quartier de la Duchère

Les Duchoramas ont ému les Duchérois

La diffusion de 12 documentaires photographiques et sonores sur les habitants du quartier de la Duchère a rencontré un vrai succès samedi après-midi. Duchoramas - Chroniques d’un quartier en mutation a touché le public présent au CinéDuchère à l’image d’un Gérard Collomb, « scotché ». Cette réalisation qui suit le quotidien des familles pendant la rénovation de leur territoire a « vocation à être présenté ailleurs qu’ici ». Ce sera le cas lors de la Fête des Lumières.

Gérard Collomb l’a trouvé « vachement bien ». « Cela aurait pu être un peu barbant », confie le maire de Lyon. Puis point du tout. En sortant, le sénateur-maire a eu « l’impression qu’on voyait un film ». Un avis visiblement partagé par les autres spectateurs, pas insensibles à cette diffusion de photographies et commentaires des habitants de la Duchère, à l’heure où leur quartier est en pleine transformation.

Réalisé par le collectif The Womps, Duchoramas - Chroniques d’un quartier en mutation est une série de 12 documentaires photographiques et sonores de cinq minutes chacun. Il recueille les attentes, les espoirs et les craintes des familles sur la question du logement alors que leur quartier est en pleine métamorphose. Symbole de ce changement, la destruction de la barre des 220, le 19 mai dernier, en guise d’épilogue.

Pendant plus d’un an et demi, le collectif The Womps est allé vers les familles, les a photographiées et interviewées. Une aventure au cours de laquelle Thomas, le technicien du son a « appris ce que voulait dire : habiter quelque part ». Ce jeune homme de 30 ans qui habite le centre ville de Lyon est « très heureux de cette rencontre avec le quartier et très ému ». Durant la réalisation du projet, il affirme avoir rencontré des personnages « touchants », chacun à leur manière. De l’étudiant qui arrive à la Duchère seul dans une résidence encore en travaux, à la dame âgée qui y habite depuis toujours et qui ne craint rien, en passant par une grand-mère de 39 ans, veuve, qui vit avec 2 de ses 4 filles à la Duchère et en apprécie l’espace : « notre appartement est grand ici. A la Part-Dieu, on dormait à 3 dans une seule chambre ». Thomas l’affirme encore ému : « Une fois que ces personnes nous ont dit oui, elles nous ont ouvert leur porte en grand. Le quartier nous a vraiment bien accueilli ».

« Faire ainsi avec d’autres quartiers de la ville »

Les Duchoramas n’est pas seulement le témoignage d’un quartier en mutation. C’est aussi un documentaire à la gloire de la mixité sociale et ethnique, qui vise à briser les tabous sur la banlieue. Sans doute le portrait de ce territoire du 9ème arrondissement est-il un peu édulcoré, mais la richesse des gens présentés est, elle, bien réelle. « On pourrait faire ainsi avec d’autres quartiers de la ville », imagine déjà Gérard Collomb, le maire de la ville.

Cette œuvre, qui a été montrée samedi pour la première fois dans son intégralité, a « vocation à être présentée ailleurs ». Le film a d’ailleurs été décliné en une exposition photos comportant les meilleures citations des habitants, et qui pourrait bien voyager. A l’occasion de la Fête des Lumières, le 8 décembre au pied de la barre des 130 et les 9, 10 et 11 décembre place Valmy, les Womps vont ainsi « projeter des portraits d’habitants du quartier depuis des containers sur les murs de la ville ».

Duchoramas

Photos : © Nicolas Borg

Publié le : lundi 8 novembre 2010, par Nicolas Borg

Réagir : 

Galerie photos (2 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


  • Les Duchoramas ont ému les Duchérois 8 novembre 2010 à11:06, par duchérois

    Et bien, j’espère que le journaliste auteur de l’article est fier de lui...

    quand on voit ce qu’il a retenu de l’intervention du maire, celà en dit long sur son impartialité...

    Visiblement, il a oublié de souligner à quel point les Duchérois étaient heureux de revoir un homme qui a mobilisé toute son énergie pour le 9ème arrondissemnet et qui était lui aussi très ému par ces portraits.

    Visiblement il a omis de préciser que le maire a été ovationné à trois reprises...

    bref, ce n’est que "Lyon info", ce site a une audience confiditentielle, mais ça méritait d’être précisé...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite