publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Expo : « La résistance est un impératif moral »
Partager : 
Imprimer

A la Maison des passages

Expo : « La résistance est un impératif moral »

L’exposition Les chemins de la liberté réunit deux résistants assassinés par la Gestapo en 1943 : Jean Moulin et l’étudiante allemande Sophie Scholl. Leur destin porte un message qui reste d’actualité.

La mise en scène se veut simple. « Il suffit de peu de mots pour être interpellé », explique Albert Lévy, l’actuel substitut du procureur de la république au tribunal de Lyon.

Arrêté le 21 juin 1943 à Caluire-et-Cuire dans la maison du docteur Dugoujon, il meurt sous la torture nazie à Paris. Sophie Scholl et six amis ont, quant à eux, distribué des tracts pour dénoncer le régime hitlérien. Ils seront exécutés en février 1943. « Ce sont deux vies fauchées dans leur jeunesse », souligne Albert Levy. « Ils étaient exemplaires donc rares. »

« Cette exposition nous montre que la résistance est quelque chose d’exceptionnel », poursuit Albert Levy. « Nous banalisons sans cesse l’asservissement dans le monde, mais nous sommes dans le provisoire. La démocratie se gagne à force de conviction et de vigilance. »

Le spectateur découvrira une quarantaine de dessins, caricatures et aquarelles de Jean Moulin, soulignant l’insolence de celui qui signait ses œuvres Romanin. On y voit la République représentée par une femme attachée les mains dans le dos, avec un soldat et un juge allumant le bucher à ses pieds. « De quoi te plains-tu, ne sommes nous pas à tes genoux ? », raillent-ils.

Dans le dessin L’élève Hitler ou l’école de la trique, un Führer presque enfantin fait face à un Mussolini en professeur, tous deux une massue à la main. A côté de ces illustrations, un tract du réseau de Sophie Scholl La rose blanche interroge le peuple allemand après la défaite de Stalingrad en février 1943 : « allons-nous sacrifier les dernière forces vives du pays aux plus bas instincts d’hégémonie d’une clique d’hommes de parti ? ».

« La résistance est un impératif moral », insiste Jacqueline Costa-Lascoux, sociologue et directrice de recherche du CNRS, pour qui la parenthèse n’est pas fermée. « Dans 30 ans, comment allons-nous être jugés sur ce que nous avons accepté aujourd’hui ? »

Banalisation du FN par une « droite dure », affaiblissement de la capacité d’indignation mise en cause par « le modèle américain des bons et des méchants », Printemps érable au Canada contre la « loi matraque » restreignant le droit de manifester… « Il faut se rebeller » , s’écrie Albert Lévy. « Pourtant, je suis juge d’instruction, je devrais avoir honte de dire cela. »

Pour lui comme pour Jacqueline Costa–Lascoux, la première exigence demeure la préservation des valeurs de la résistance. « Quelques jours avant l’élection présidentielle de mai 2012, d’anciens résistants signaient un article dans le Monde pour dire ce qu’avait été l’esprit de résistance. Pour eux, ces dernières années avaient été marquées par une succession de discours et de réformes qui opéraient une rupture avec le programme du Conseil national de la Résistance. Il leur semblait urgent de réveiller les consciences. »

Info : La Maison des passages, 44 Rue Saint Georges, Lyon 5ème. Du 22 mai au 22 juin.

Photo : © Bruno Poncet

Publié le : jeudi 24 mai 2012, par Bruno Poncet

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite