publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Les « citoyens indignés » de Bellecour
Partager : 
Imprimer

Rassemblement « Democracia real ya ! »

Les « citoyens indignés » de Bellecour

Voilà près d’une semaine que les militants lyonnais du collectif Democracia real ya ! (Pour une véritable démocratie maintenant en français), se réunissent tous les soirs à 19h, place Bellecour, sous la statue de Louis XIV. Ces citoyens indignés comme ils se font appeler, protestent contre la crise sociale, la montée du chômage et la politique d’austérité. Lundi 23 mai, à Lyon, les forces de l’ordre sont venues les déloger. Cela n’a pas changé grand-chose puisque dès le lendemain, les militants sont retournés s’installer place Bellecour.

Ils étaient près de 150, mardi 24 mai, réunis place Bellecour à se demander comment allait se dérouler la suite des évènements. La question était de savoir ce qu’ils comptaient faire en cas de nouvelle intervention de la police : revenir et rester à chaque fois sous la statue de Bellecour ou changer d’emplacement. Chacun y allait de sa prise la parole et de son avis, sur la situation, sur la société… Le débat était libre.

« Nous sommes là pour changer la société », scande l’un des militants, applaudis par les autres. « Je revendique la liberté », poursuit un second au micro. ironie du sort, c’est sous la statue du roi, symbole de l’ancien régime, qu’a lieu le rassemblement pour plus de libertés. Mais les manifestants, eux, n’y prêtent aucune attention. Leur but c’est d’être vu et de rameuter toujours plus de monde. Pas si facile reconnaissent certains : « Beaucoup de gens passent et finalement on est toujours le même nombre ». Un peu plus loin, un groupe de policiers en uniforme les surveille. Et faisant référence aux affrontements de la veille, l’un des manifestants s’adresse aux hommes en bleu : « Messieurs les policiers vous êtes indignes de nous », lâche-t-il comme un cri du cœur.

Bellecour toujours

A 20h30, la décision n’a toujours pas été prise. Bellecour, les Terreaux, Antonin Poncet, la Croix-Rousse… Les places et quartiers sont passés en revue pour voir quel endroit serait le plus adapté. Finalement, après un vote à main levée, les manifestants décident de rester place Bellecour, quitte à se faire à nouveau repousser par la police. Si cela devait être le cas, la solution de repli serait la place des Terreaux. Mardi, ces citoyens indignés, n’ont pourtant eu aucun problème avec les forces de l’ordre et sont restés jusqu’à 23h à débattre. Ils ont d’ailleurs prévu, de se « rassembler encore et encore », tant qu’il y aura du monde pour les entendre.

Photo : © Simon Deculty

Publié le : vendredi 27 mai 2011, par Simon Deculty

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite