publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Les langues du monde ont rendez-vous à Lyon
Partager : 
Imprimer

Printemps d’Europe

Les langues du monde ont rendez-vous à Lyon

Du 22 mai au 1er juin, vous entendrez peut-être parler portugais, roumain, italien, voire yiddish ou la langue berbère amazigh. Dix troupes venues des quatre coins de l’Europe, mais également de France et même de Lyon se sont donné rendez-vous pour la sixième édition du festival Printemps d’Europe.

Ce festival pluridisciplinaire réunit théâtre, chant, musique, mais également des débats, stages et autres fêtes inédites. Le spectateur pourra assister à des pièces de Shakespeare en italien ou portugais et d’Oscar Wilde en espagnol. Toutes les représentations en langue étrangères sont sur-titrées, afin d’être accessibles à tout le monde.

Autre possibilité de se frotter à une autre culture : offrir le gîte à l’un des acteurs, les troupes étant logées chez l’habitant. L’association Europe & Cies cherche encore des Lyonnais charitables ayant un lit ou une chambre d’amis à offrir.

Un festival rhônalpin

Si Lyon reste l’épicentre du festival, celui-ci s’exporte désormais ailleurs en Rhône-Alpes : des représentations ont lieu à Grenoble, Porte-lès-Valences et La Motte-Servolex. Au total, seize institutions accueilleront les différents spectacles et rencontres. A Lyon, les théâtres des Asphodèles (Lyon 3ème), des Marronniers (Lyon 2ème) et Nouvelle Génération (Lyon 9ème), la salle Edouard Herriot et l’espace Hillel participent au festival.

Le coup d’envoi officiel sera donné le 22 mai à la MJC de Monplaisir, qui tient une nouvelle fois lieu de QG aux festivaliers. Le Teatrul Act, une formation roumaine de Bucarest présentera Amalia respira adanc (Amalia respire profondément), l’histoire d’une jeune femme à travers les décennies, de l’après-guerre jusqu’à notre époque. Un rôle pour lequel la jeune interprète Cristina Cassian a reçu le prix Uniter, l’équivalent de nos Molières.

Mais tout ne se passe pas en salle. L’un des évènements phare du festival se déroule le dimanche 26 mai sur une place Sathonay transformée pour l’occasion en village champêtre, où des échoppes côtoient des petites scènes. Charivari de poèmes, tarentelles et danses italiennes emmèneront le public d’un bout à l’autre de la place avant un grand repas fraternel, servi à 19h. Un bal folklorique clôturera la journée à partir de 20h45. L’entrée est libre, seul le repas doit être réservé.

Des sujets plus sérieux seront abordés lors des différents débats et rencontres. Le Goethe Institut accueille ainsi le samedi 25 mai une journée d’échanges sur le rôle de la culture dans l’Union européenne à travers un dialogue entre artistes et responsables politiques. Les eurodéputées Marie-Christine Vergiat (Front de gauche) et Malika Benarab-Attou (Europe écologie) ainsi que Nathalie Perrin-Gilbert (Maire socialiste du 1er arrondissement) sont attendues aux côtés de Nevenka Koprivsek (directrice du centre culturel Bunker en Croatie), Kamel Salih (directeur du festival Pop-in-Djerba) et Levan Khetaguri (membre du conseil d’administration du Eastern partnership cultural program à Tbilissi).

Sans oublier les stages de théâtre proposés par le théâtre des Asphodèles et l’école Arts en scène. Ce dernier donnera d’ailleurs lieu à un spectacle le 21 mai à 18h30 place des Célestins. Inscription obligatoire auprès de l’association Europe & Cies.

Le festival trouvera son point d’orgue le samedi 1er juin avec le traditionnel bal de clôture organisé place Ambroise Courtois (Lyon 8ème), suivant une chorégraphie concoctée par Annick Charlot, directrice artistique de la Compagnie Acte. Un bal ludique pour initier grands et petits aux danses du monde entier.

Avant de passer le relais au Lavoir public pour sa soirée berlinoise… qui n’aura toutefois de berlinois que le nom et la devise « arm aber sexy » (pauvre mais sexy) qui caractérise les soirées de cette salle culturelle des Pentes (Lyon 1er).

Une fois le festival terminé, l’association Europe & Cies enchainera sur l’organisation du prochain Forum des langues qui accueillera en septembre prochain pas moins de 85 langues du monde sur la place Sathonay.

Info : www.europeetcies.eu

Affiche : Europe & Cies

Publié le : mercredi 22 mai 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite