publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Les pompiers retrouvent leur quartier général
Partager : 
Imprimer

Après une rénovation complète

Les pompiers retrouvent leur quartier général

Le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) du Rhône a repris possession du site Rabelais (Lyon 3ème), siège de son état-major. Le bâtiment, construit à partir de 1927, a été rénové de fond en comble. Les travaux ont duré 2 ans et se sont effectués par moitié, l’autre partie de l’immeuble étant restée occupée.

Le bâtiment à l’angle des rues Rabelais et Pierre-Corneille abritaient initialement les appartement des pompiers. Ceux-ci n’habitant plus sur place, les logements ont été transformés en bureaux.

Le site accueille depuis 1976 le tout premier Centre de traitement de l’alerte (CTA) informatisé de France. 500 000 appels au 18 et 112 sont ici traités par an. Le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) commande, lui, les 1370 pompiers professionnels et 4000 volontaires et gère quelque 130 000 départs d’engins par an.

Outre le Sdis, le site accueille désormais également des services du Département et de l’État. Au dernier étage on trouve ainsi le Centre opérationnel de zone (Coz), responsable de la sécurité civile en Rhône-Alpes et Auvergne, et le Poste de commandement Rhône déplacements, en charge, lui, des 3154 km de routes départementales.

L’immeuble qui compte 7600 m² répartis sur 8 niveaux (y compris le sous-sol aménagé en vestiaire) a été rénové pour 9,6 millions d’euros. Il accueille quelque 300 personnes.

Bien que tous les équipements vitaux (arrivées électriques et télécoms...) soient redondés, un deuxième site identique, situé à la Croix-Rousse, est prêt à prendre le relais, en cas d’inondation notamment.

Le préfet du Rhône Jean-François Carenco a saisi l’occasion pour revenir sur quelques récentes protestations des pompiers du département. « Parfois, ils font un peu de bruit quand le président de la République arrive ou pour embêter leur président de Codis (Michel Mercier, ndlr), mais ce n’est pas bien grave », a-t-il ironisé dans son discours inaugural.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 7 mars 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite