publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014
Partager : 
Imprimer

Elle lance son club de réflexion

Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014

Le club de réflexion de la mairesse du 1er, Nathalie Perrin-Gilbert prend forme. Annoncé au printemps, puis repoussé pour cause de primaire socialiste, le lancement est désormais imminent et la date est fixée. Ce sera le 10 décembre. « En pleine Fête des lumières ! », se réjouit l’élue, goguenarde, sur sa page Facebook. Une pique de plus contre son ancien mentor Gérard Collomb avec lequel les relations sont de plus en plus tendues.

Réfléchir à l’avenir de l’agglomération, voici l’objectif du Groupe de réflexion et d’action métropolitain (Gram) que la mairesse d’arrondissement s’apprête à porter sur les fonds baptismaux. Avec qui ? Mystère. Elle ne dira tout juste qu’il s’agit de « socialistes et de personnes issues de la société civile ». Des discussions avec les Verts seraient en cours, l’accueil aurait été favorable.

Un noyau dur de 12 à 15 personnes constituera le comité de pilotage du Gram. Le club se veut « un laboratoire d’idées au cœur de la ville. » Quatre ou cinq groupes de travail devront plancher sur des sujets comme la gouvernance de la métropole ou encore « pour qui et pour quoi on fait la ville ? ». Si les réflexions se font à l’intérieur du club, des échanges réguliers avec les Lyonnais sont prévus, lors de débats ou sur un site web à venir.

La mairie de Lyon en ligne de mire

Depuis que Nathalie Perrin-Gilbert a annoncé qu’elle ne briguerait pas un troisième mandat à la tête de sa mairie d’arrondissement, les rumeurs allaient bon train. « Les gens croyaient que j’allais démissionner tout de suite et arrêter la politique, alors que ce n’est pas du tout le cas ». Et de préciser : « Je suis contre le cumul de mandats dans le temps. Deux fois c’est assez, après on devient moins bon. » Suivez mon regard.

De là à lui supposer une visée sur la place de Gérard Collomb, qui ne cumule pas que dans le temps, il n’y a qu’un pas. Un pas, que de nombreux observateurs ont déjà franchi. « Je n’exclue rien », répond-t-elle avec un sourire mystérieux. « Et bien il y aura deux candidats pour le PS. Je n’ai rien d’autre à dire. Nathalie Perrin-Gilbert s’isole totalement. Tous les élus de son équipe sont en train de la quitter. C’est triste », commentait récemment Gérard Collomb.

« Je suis entourée de 80 à 100 personnes », répond la pétillante mairesse du tac au tac. Mais n’est-elle pas trop à gauche pour s’imposer dans une ville comme Lyon qu’on dit centriste ? « Lyon a beaucoup changé », répond l’intéressée, renvoyant vers les résultats des dernières élections. « On verra. »

Un avenir national temporairement bouché

En 2008, Nathalie Perrin-Gilbert a été nommée par Martine Aubry au poste de secrétaire nationale déléguée au logement. En cas de victoire de sa patronne à la primaire, elle aurait pu hériter de ce portefeuille dans un gouvernement de gauche. Mais c’est François Hollande qui est passé, malgré une campagne où l’énergique mairesse n’a pas compté ses heures. Et le candidat choisi compte désormais parmi ses proches un certain Gérard Collomb.

Or, le maire de Lyon, agacé par l’indépendance de l’élue des Pentes, lui avait déjà barré en 2010 la voie du Conseil régional. De quoi lui ôter toute illusion. « Je suis trop jeune », se console l’élue socialiste qui a soufflé ses 40 bougies le 28 octobre dernier. Tout en affirmant aussitôt qu’elle compte bien continuer à « construire [s]on parcours politique ». Et face aux irritations du maire, elle défend la création de son club de réflexion en toute candeur : « il n’y a pas de lieu de débat à Lyon. On a quand même le droit de parler ! »

Photo : Lyon Info (archives)

Publié le : mercredi 9 novembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


7 commentaires pour cet article


  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 12 novembre 2011 à22:16, par Raveaud

    Pour inventer la ville de demain,lieu d’uhe démocratie réinventée, de l’innovation sociale, cutlurelle, d’une économie au service d’un noveau mode de développement, un GRAM
    de poids !

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 13 novembre 2011 à11:55, par Laurencin

    Nathalie Perrin est hostile au cumul mais à pourtant tenté d’être conseillére régionale en plus de son mandat de maire, de conseillére municipale et d’élue au grand lyon. Paroles...

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 17 novembre 2011 à22:01, par Les Gones pour Gerland

    Nathalie Perrin-Gilbert a le courage de ses opinions.

    En effet, elle défend la rénovation de Gerland contre l’idée de Gérard Collomb de construire à grand frais un stade à Décines !

    Un seul mot à Nathalie : BRAVO !

    http://lesgonespourgerland.unblog.fr/

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 21 novembre 2011 à22:52, par Gargouille

    Si Décines est un choix discutable, Gerland n’est pas adapté à des compétitions sportives pour 60 000 spectacteurs. L’agrandissement du stade est impossible compte tenu du périmètre Sevezo et du classement Monument Historique. Et que dire des sous capacités chroniques de stationnements. Enfin, les habitants sont fatigués des nuisances des supporters de foot (stationnement anarchique, bruits, agressions...). Gerland a de nombreux atouts à faire valoir aujourd’hui autre que le stade : dynamisme urbain, recherche, pôles universitaires, vie économique et ceux-ci méritent d’être développés et valorisés.

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 28 novembre 2011 à11:51, par JPJ

    Ce qui est intéressant, c’est de voir la manière dont Gérard Collomb et ses sbires répondent à Nathalie Perrin-Gilbert : vexations en conseil municipal, éviction de la liste des régionales et de la suppléance aux législatives, rumeurs lancées, attaques personnelles... Alors que, même si elle est parfois agressive, Nathalie Perrin-Gilbert attaque toujours sur le fond.
    Collomb ne supporte décidément pas la démocratie !

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 14 mars 2012 à23:40, par Stade des Lumières et des peurs

    je n’ai pas le temps de tout lire, je promets d’apprendre : mais je veux témoigner : j’ai trainé place bellecour quand les indignés espagnols nous avaient appelé en renfort ... sur la place, le seule élue qui adoucissait les coeurs portait le nom de Nathalie la mairesse du 1° ardt de Lyon. Pas son patron qui lui n’appelait ... rien, vraiment rien ! Solidaire de CARTON ROUGE & GONES POUR GERLAND dans la lutte contre OL LAND DECINES la folie du Grand Lyon ! Il n’y a que Nathalie Perrin Gilbert qui ai représenté le camp socialiste avec un réalisme tant conjoncturel, qu’éthique et démocratique. Au final, elle est seule qui porte la rose pour laquelle je voterais.

  • Nathalie Perrin-Gilbert avance ses pions pour 2014 20 juin 2013 à16:49, par Edith ORESTA

    J’apporte mon soutien total à N.Perrin Gilbert, pour son courage, sa rénacité, le travail qu’elle effectue en tant qu’élue. Surtout son vrai positionnement à gauche, tout en restant dans le PS.
    Responsable associative en région depuis 20 ans sur les questions de santé publique et santé environnement, j’ai défendu le PRPS Hôtel-Dieu ( comme les 13000 signataires) dont G.Colomb ne veut pas !!!!
    Assisterons- nous impuissants à l’enterrement d’un si beau projet ambitieux et novateur par un maire qui se soucie plus de renforcer ses réseaux avec le monde du pouvoir économique et marchand que des vraies combats de gauche.
    Mais Colomb est-il encore de gauche ?
    Et puis quoi un 3ème mandat, 18 ans !!! est-ce compatible avec l’exercice d’une pratique démocratique du pouvoir politique.?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite