publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Economie > Le Grand Lyon en campagne
Partager : 
Imprimer

OnlyLyon fait sa pub

Le Grand Lyon en campagne

Le chef Grégory Cuilleron, tout sourire, saluera bientôt les voyageurs dans les grands gares et aéroports de Paris, Londres, Francfort, Amsterdam et même Dubaï. Le Grand Lyon lance une nouvelle campagne publicitaire à l’étranger. Sous la marque OnlyLyon, elle met en scène des Lyonnais connus ou pas, en noir et blanc, avec ce slogan unique : Addicted to Lyon.

Pour Lionel Flasseur, directeur du programme OnlyLyon, qui a présenté ce jeudi la campagne, en présence de Gérard Collomb, « l’enjeu pour 2013 est de se concentrer sur une cible et des zones géographiques précises. »

Un premier cercle regroupe les villes de Paris, Londres et Francfort. Les protagonistes de la marque OnlyLyon (Grand Lyon, CCI, Office du tourisme du Grand Lyon, Département), y attendent un réel impact à court et moyen terme. La seconde cible comprend New York, San Francisco, Montréal, Shanghai, Séoul ou Tokyo pour des retombées à plus longue échéance.

Les adverbes comme UniversaLY, FriendLY, utilisés en 2012 pour faire la publicité du Grand Lyon ont disparu. Ils ont laissé la place à un message plus branché : Addicted to Lyon, au côté de Lyonnais connus, comme Paul Bocuse, ou pas. Elégant en noir en et blanc, les visuels expriment une volonté de valoriser l’attachement des Lyonnais à leur ville, après avoir vanté les atouts du territoire. Une fois qu’on a goûté à Lyon, on ne peut plus s’en passer, faut-il y comprendre.

OnlyLyon compte aussi renforcer la vente de ses produits dérivés : une trentaine d’articles sont actuellement proposés. La vente de ces T-shirts, mugs etc. a rapporté 100 000 euros en 2012. Une nouvelle gamme encore plus tendance est d’ailleurs en préparation.

La démarche OnlyLyon a été lancée en 2007. Elle est pour l’heure soutenue par 13 membres, dont la ville de Lyon, le Grand Lyon, la CCI, le Département du Rhône. La structure est composée de 6 salariés et dispose d’un budget de 1,5 million d’euros. Elle est hébergée au 27ème étage de la Tour Oxygène à la Part-Dieu.

Outre la campagne publicitaire, l’organisme de promotion relance son concours Onlylyonbuzz. Ouvert à tous, il vise à promouvoir Lyon à l’international grâce à la diffusion de vidéos buzz sur Internet. Des bons d’achat de 500 et 1000 euros sont à gagner. « Quand vous êtes dans la participation, vous êtes dans la viralité », a rappelé Lionel Flasseur.

Photo : © Xavier Thouvenot

Publié le : jeudi 7 mars 2013, par Xavier Thouvenot

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sixième magasin français de l'enseigne

L'ouverture de Primark à la Part-Dieu approche

Après Marseille, la région parisienne (3 magasins) et Dijon, le hard-discounter irlandais du prêt-à-porter (...)
La suite
Ville intelligente

Part-Dieu : un lieu pour tester les applications de demain

Bornes interactives TCL, outil de cartographie 3D ou appli météo collaborative : toutes ces applications peuvent (...)
La suite
Une initiative « qui va décoiffer »

Les CCI de Lyon, Saint-Étienne et Roanne veulent fusionner

Trois des cinq chambres de commerce et d'industrie (CCI) de l'aire métropolitaine lyonnaise ont décidé de (...)
La suite
L'opposition s'insurge

Métro : le ticket désormais plus cher à Lyon qu'à Paris

Le Sytral n'y est pas allé de main morte. Le syndicat mixte qui gère les transports en commun lyonnais a voté (...)
La suite
Rallye des entrepreneurs

Un marathon sportif pour les entrepreneurs lyonnais

Douze épreuves comme les douze travaux d'Hercule sont au programme du premier Rallye des entrepreneurs organisé (...)
La suite
Une arme contre les délocalisations

Rhône-Alpes investit 3,2 millions dans les robots

La France ne compte que 33 600 robots dans ses usines, contre 62 000 en Italie et 162 000 en Allemagne. Plusieurs (...)
La suite
Des impôts en hausse

Le Grand Lyon devra diviser ses investissements par deux

« Le ciel est bleu mais il faut s'attendre à de très gros nuages. » C'est ainsi que Richard Brumm a résumé la (...)
La suite