publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Petits et grands explorateurs dans les coulisses du zoo
Partager : 
Imprimer

Visite des coulisses du zoo de Lyon

Petits et grands explorateurs dans les coulisses du zoo

Tous les mercredi, et tous les jours pendant les vacances, les équipes du parc zoologique de la Tête d’or accueillent familles, parents, enfants, groupes, pour une visite des coulisses du zoo. Une visite qui permet de découvrir l’envers du décor, et de savoir comment s’occupent les soigneurs des animaux, dans ce qui est l’un des plus grands parcs zoologiques gratuits de France. A la sortie de la visite, tout le monde reçoit son diplôme d’explorateur.

Au gré de la visite, les enfants s’émerveillent devant chaque animal, sont effrayés par le cri des lémuriens, qui marquent leur territoire, cachés dans les arbres. Ils pourraient presque se croire en plein safari en découvrant la plaine africaine, où cohabitent, girafes, antilopes, bœufs watusi et autres pintades de Numidie. Ils n’en mènent pas large face aux deux crocodiles du parc, pourtant bien paresseux. Les petits explorateurs font mine de se boucher le nez à l’entrée de la giraferie. Bref, une visite découverte qui ravit aussi bien les parents que les enfants.

C’est aussi l’occasion de découvrir les cuisines où sont préparés chaque jour 200 repas. Fruits et légumes, pour les singes, pesés, coupé en morceaux plus ou moins gros selon l’espèce. Pour les primates, il faut que les aliments puissent tenir dans la main. Les crocodiles, quant à eux, n’ont droit qu’à un repas par semaine. Au menu : viande rouge, poulet, poisson à volonté. Ces reptiles peuvent engloutir entre 10 et 15 cuissots de poulet. Les soigneurs disposent d’une fiche relative à chaque espèce, qui consigne nature et quantité et fréquence des repas.

Les fiertés de la Tête d’Or
Voilà plus d’un siècle que le zoo du Parc de la Tête d’Or a été créé. En 1858, exactement. Avant d’accueillir girafes, crocodiles et autres singes, le parc ne contenait seulement des animaux d’élevage. Quelques ours aussi.

A l’époque les hommes ne se souciaient guère de la santé de ces bêtes à quatre pattes. Comme en témoigne l’ancienne cage à ours. « Un chef d’œuvre de ferronnerie », commente la guide. Trop petite, ronde, entourée de lourds barreaux de fer, la cage n’offrait toutefois pas des conditions de vie optimales aux plantigrades. Toujours exposée au zoo, elle marque le contraste entre deux époques. Aujourd’hui, le parc se veut respectueux de son environnement. Le bâtiment des girafes est ainsi bâti en mélèze, un bois français, qui ne nécessite aucun produit chimique pour son entretien. Les véhicules du parc sont, quant à elles, électriques ou utilisent des bio-carburants.

Enrichi petit à petit, par le biais de dons, d’animaux exotiques, le zoo de la Tête d’or participe aussi à différentes campagnes de préservation d’espèces menacées. Il tente de sensibiliser, également à travers ces visites, à l’importance de la conservation de la biodiversité.

Les fiertés du parc

Lulu, une femelle gibbon (singe d’Asie), âgée de plus de cinquante ans, est la doyenne des zoos européens. Dans la nature, cette espèce ne dépasse pas les 40 années de longévité. La Tête d’or est également le second zoo en France à voir des tamarins bicolores se reproduire : deux petits sont nés le 27 mars dernier.

Info :
- Pendant l’année : tous les mercredis à 10h30 et 14h30, deux samedis par mois à 10h30 et 14h30.
- Pendant les vacances scolaires d’été : du lundi au vendredi à 10h30, deux samedis par mois à 10h30 et à 14h30.
- Pendant les autres vacances scolaires de la zone A : du lundi au vendredi à 10h30 et à 14h30, deux samedis par mois à 10h30 et à 14h30.
Tarif unique de 6€. Visite accessible aux personnes en fauteuil roulant mais inadaptée aux enfants de moins de 6 ans. Rendez-vous par téléphone au 04 72 82 36 41 ou par mail : animation.zoo@mairie-lyon.fr

Photos : © Simon Deculty

Publié le : mercredi 11 mai 2011, par Simon Deculty

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite