publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Photo : quatre regards sur l’architecture lyonnaise
Partager : 
Imprimer

Confluenc / Sucrière

Photo : quatre regards sur l’architecture lyonnaise

La Sucrière accueille du 19 au 28 septembre l’exposition « L’architecture dans l’objet ». Elle réunit les travaux de quatre photographes lyonnais qui portent chacun leur regard sur l’architecture telle qu’elle a façonné la ville de Lyon ces cent dernières années. Un travail entre hommage et déconstruction.

« J’ai envie de faire connaitre les architectes qui ont travaillé dans l’ombre et qui ont fait des choses remarquables », annonce Gilles Aymard. Ancien architecte lui-même, il a troqué il y a vingt ans compas et crayon contre un appareil-photo. A travers sa série intitulée Mémoires, il entend rendre hommage à ceux qui ont construit la ville entre la fin de la guerre et les années soixante-dix. Des architectes comme Pierre Bourdeix (maison de la danse, palais de justice), Jean Zumbrunnen (tour EDF, parking des Halles, diverses barres) ou encore Jacques Perrin-Fayolle (bibliothèque municipale, campus de la Doua), qui ont laissé des traces durables dans le paysage lyonnais.

Autre approche chez Régan Mathieu. Ce jeune photographe de 34 ans joue avec les façades des immeubles récents de la Part-Dieu et la Confluence, les déconstruit, les superpose jusqu’à mettre en mouvance ce qui est statique. « J’utilise le bâtiment comme une palette de formes pour faire renaitre de nouvelles formes », explique l’artiste originaire de Saint-Nazaire. Une façon pour lui de surprendre et de proposer au public une nouvelle vision de ses sujets.

Plus classique, Aline Périer a travaillé sur les ponts qui relient les hommes au-delà des quartiers. Une série en noir et blanc intitulée Traversées, qui joue avec les contrastes et laisse apparaitre derrière les formes massives d’une voute ci une jeune fille sur une berge, là un pigeon sur un rebord.

Enfin, Gilles Framinet, photographe travaillant habituellement pour de grandes marques d’éclairage, montre Lyon la nuit, entre le calme d’un plan d’eau ou d’une rue déserte et l’activité frénétique du monde nocturne. Le résultat est parfois étonnant, comme quand le centre d’échanges de Perrache se mue en une bête féroce dont la gueule ouverte s’apprête à dévorer tous ceux qui s’y aventurent.

Cette première édition de L’architecture dans l’objet est l’œuvre de la jeune agence de communication idé-il. « La photographie va donner un côté somptueux à l’architecture », espère sa directrice Isabelle Leclercq, soucieuse de « rapprocher les époques du passé et d’aujourd’hui » à travers cette exposition.

Par ailleurs, une vingtaine de clichés ont été vendus aux enchères, le jour de l’inauguration, au profit de l’ONG Architectes sans frontières. L’association aide à la reconstruction de Jacmel, une petite ville dans le sud de Haïti, non loin de l’épicentre du séisme qui a dévasté l’île en 2010.

Info : du 19 au 28 septembre, de 11h à 18h, la Sucrière, 49-50 quai Rambaud, Lyon 2ème (Confluence). Entrée : 5€ - 8 € (3€ - 5€ pendant les Journées du patrimoine), www.architecturedanslobjectif.com

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 19 septembre 2014, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite