publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Tricheuse
Partager : 
Imprimer

diapo
Cinéma

Tricheuse

Clémence est une jeune et jolie avocate, qui vient de se mettre à son compte. Carriériste et casse-pieds, elle collectionne les mecs, mais ne souhaite pas s’engager en amour. Pour contenter son proprio, allergique aux célibataires, et se débarrasser d’un amant un peu trop collant, elle s’invente un mari. Le hasard veut que cela tombe sur Farid, son accordeur de piano. Cependant, Farid a deux filles, qu’il élève seul. Clémence se retrouve donc du jour au lendemain avec une famille au complet. Et comme rien ne se passe comme prévu, elle est vite débordée par les évènements.

La mise en scène de cette comédie rafraîchissante est signée Jean-François Davy, à qui on devait pour l’instant surtout des œuvres aux titres évocateurs, comme Bananes mécaniques, Prenez la queue comme tout le monde ou encore Q. Il montre avec Tricheuse qu’il sait aussi faire dans le traditionnel et à mener rondement cette histoire passablement loufoque, aidé en cela par des acteurs de choix. « Je voulais des acteurs justes et sincères », explique le réalisateur, « pour éviter de tomber dans la caricature ». C’est largement réussi. Hélène de Fougerolles, qui mime la belle Clémence, Zinedine Soualem dans le rôle de Farid ou encore Valérie Kaprisky, qui figure la copine de l’avocate, donnent du relief à leurs personnages, sans verser dans le comique. A côté de ces acteurs confirmés, on découvre Mélanie Tran, une franco-vietnamienne de 17 ans. Elle interprète Sofia, la fille ainée de Farid, son premier rôle dans un long-métrage. « Pour une métisse comme moi, il est difficile de trouver des rôles. Soit je suis trop typée, soit pas assez. Les enfants de couleur, ce n’est pas assez vendeur », s’indigne-t-elle.

Le film devait initialement s’appeler Une famille clé en main, et raconter l’histoire d’un avocat qui finit par épouser sa femme de ménage. Finalement Tricheuse a été jugé « plus sympa » et une avocate-femme « plus drôle, plus moderne » qu’un homme, confie Jean-François Davy, qui a largement autofinancé son film. Et promet d’ores et déjà un Tricheuse 2, si jamais le premier épisode dépasse les 2 millions d’entrées. On le lui souhaite, tellement on sort le cœur léger de cette comédie pétillante, jubilatoire par moments, même si on n’échappe pas à la dose de bons sentiments et un happy end hollywoodien.

- Film français
- Réalisé par Jean-François Davy
- Avec Hélène de Fougerolles, Zinedine Soualem, Valérie Kaprisky, Michel Duchaussoy, Mylène Demongeot
- Durée : 1h 35min
- Sortie : 15 Juillet 2009
- Site officiel : www.tricheuse-lefilm.com

Photos : DR

Publié le : mercredi 8 juillet 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite