publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Squat : des Roms au tribunal, privés d’avocat
Partager : 
Imprimer

Expulsion d’un immeuble dans la 7ème

Squat : des Roms au tribunal, privés d’avocat

Coup d’éclat au Tribunal de grande instance de Lyon, ce mardi 26 juillet. Les huit familles roms jugées pour occupation illégale d’un immeuble dans le 7ème arrondissement ont dû se passer de leur avocate. Après avoir vu sa demande de report refusée, celle-ci a claqué la porte. C’est alors une militante de l’Alpil qui a assuré la défense des squatteurs.

« Je n’ai pas eu le temps de monter le dossier et je n’ai pas les moyens matériels de les défendre. J’ai demandé un report, mais celui-ci ayant été refusé, je m’en vais », déclare Maitre Sophie Hassid, agacée. L’avocate n’a été chargée de l’affaire que le 21 juillet, soit 5 jours avant le comparution. Insuffisant pour préparer la défense, a-t-elle jugée, avant de refuser de plaider. « Le cadre estival n’a pas joué en notre faveur, car la demande de report aurait repousser le jugement au mois d’octobre », a commenté Méline Revellin qui a dû reprendre le flambeau au pied levé. « Les conditions n’étaient donc pas optimales, mais je pense que le juge a entendu qu’il y a des familles derrière cette occupation. »

Méline Revellin, membre de l’Action lyonnaise pour l’insertion sociale par le logement (Alpil), a rappelé dans sa plaidoirie le « manque criant d’hébergements » et que les Roms se sont installés « par défaut » dans l’immeuble abandonné « suite à la fermeture des gymnases ».

Depuis début juillet, huit familles de Roms, dont 25 enfants, squattent un immeuble abandonné au 63 rue Montesquieu. Le 13 juillet, ils ont reçu la convocation au Tribunal de grande instance, assignés par le Grand Lyon, propriétaire de l’immeuble. De nombreuses associations se sont rendues au tribunal pour soutenir les familles : Alpil, Ligue des droits de l’homme, Classes, Demeurant partout, Fondation Abbé Pierre...

Maître Samuel Becquet, l’avocat du Grand Lyon a quant à lui souligné l’illégalité de la situation :« C’est un emménagement à l’insu du propriétaire et lors duquel il y a eu des dégradations ». Il exige une expulsion à effet immédiat : « 18 logements sociaux doivent être construits avant fin 2011. C’est pour ça qu’il est vide, le Grand Lyon y a un projet ».

Un débat peu évident dont a conscience la représentante de l’Alpil : « On souhaite qu’il y ait plus de construction de logements sociaux, mais aussi un équilibre avec les expulsions ». Si le Grand Lyon obtient gain de cause, les familles roms se retrouveront à la rue : « On rentre dans le cycle expulsion et réouverture d’un squat sans cesse », s’irrite Méline Revellin. « Comme d’habitude, ils sont mis à la porte et ils se débrouillent », s’exaspère Jacques Dumortier, président de la Ligue des droits de l’homme du Rhône. Certaines de ces familles ont déjà été expulsées 6 fois de différents squats. Le jugement a été mis en délibéré au 29 juillet.

Photo : © Mélanie Rauscher

Publié le : mardi 26 juillet 2011, par Mélanie Rauscher

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Squat : des Roms au tribunal, privés d’avocat 26 juillet 2011 à18:17, par Ras le bol

    si chacun s’adjuge le doit de loger chez les autres, ou va-t-on ?

    Pourquoi ne pas rester dans son pays si la France traite si mal les étrangers qui espèrent vivre sur la dos des français.

    Toutes ces associations financées par nos impots feraient mieux de s’occuper de la population française qui en a certainement autant besoin que ces gens qui entrent en force sur le territoire.

  • Bonsoir Ras le Front, pardon ras le bol
    Tu n’as pas dû bien lire alors je te ré-explique. L’immeuble était vide. Ils ne dérangent donc personne
    D’autre part, l’accès à un hebergement d’urgence est un droit INCONDITIONNEL. Noir, blanc, rouge, français, étranger, tout le monde y a droit...
    Si l’Etat respectait la loi, il n’y aurait pas d’enfants qui dormiraient dehors ou dans des immeubles abandonnés.
    Si la loi ne te plait pas, vas voir du côté de ceux qui l’ont votée.
    Sinon, l’Alpil s’occupe aussi des français, n’hésite pas à t’adresser à eux si tu te fais expulser

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite