publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Tout l’monde dehors rythme le week-end lyonnais
Partager : 
Imprimer

Sport, danse et culture

Tout l’monde dehors rythme le week-end lyonnais

Le week-end qui s’annonce se place sous le signe de la découverte. En trois jours, les Lyonnais ont la possibilité de faire un tour du monde artistique avec une petite dizaine d’activités. De quoi faire tourner la tête.

Interlud’ : Vendredi, la Maison des Jeunes et de la Culture Perrache-Presqu’île propose une soirée de jeux ludiques, dans un esprit bon-enfant et estival. Sur la terrasse de l’esplanade du Centre nautique au 112 Cours Charlemagne, des jeux de sociétés et des jeux sur-dimensionnés en bois animeront la soirée de 17h à 21h. L’occasion de profiter du coucher tardif du soleil et de s’amuser en sirotant un verre de rosé. L’animation se poursuivra chaque soir de la semaine du 4 au 29 juillet (sauf le 14 et le 15), pour décompresser après une journée de travail ou tout simplement se plonger dans un week-end de folie en douceur.

Passeurs d’image au CinéDuchère : Voir un film en plein air gratuitement pour profiter pleinement des douces températures des nuits lyonnaises ? Et en plus allongé dans la verdure ? CinéDuchère lance le projet dans le cadre de Passeurs d’images. Ce vendredi 8 juillet, Mia et le Migou, un dessin animé de Jacques-Rémi Girerd, sera diffusé à 22h dans le parc Roquette, 19 rue de la Corderie dans le 9ème.

Slam au Musée Gadagne : Raconter la ville en slamant, voilà une idée pour un samedi après-midi. Au musée Gadagne, à partir de 15h, le slameur Mots Paumés s’engagera dans un exercice de parole libérée et proposera des improvisations poétiques pour raconter les petites ou les grandes histoires de Lyon. Les spectateurs pourront également participer et proposer leurs interprétations de la ville. Un évènement qui conjugue histoire passée et musique contemporaine, pour un résultat étincelant et trans-générationnel.

A la découverte du monde : Le Samedi s’annonce musical et cosmopolite à la Croix-Rousse. Le parc Cerisaie s’envolera pour un voyage musical international, avec le Bassma Trio, groupe aux couleurs orientales et le Trio Soulayres, qui revisitent les musiques populaires. De 16h à 18h30, des ateliers découvertes animés par les artistes feront découvrir aux curieux des instruments exotiques aux noms bizarres, comme le oud, le bodhran, le pandariq ou l’imprononçable zeng-e sarangohti. De 18h30 à 20h, un pique-nique dans le parc avec le choix d’acheter une formule Kit PikNik avec des produits locaux et respectueux de l’environnement ou de simplement amener son casse-croûte. Enfin à 20h, les musiciens du monde feront vibrer leurs cordes et trembler leurs tambours et les spectateurs exploreront de nouveaux horizons mélodiques. La musique argentine, irlandaise, en passant par l’Andalousie, un tour du monde musical qui s’annonce festif.

Dimanches de l’île Barbe : Dimanche, la MJC St-Rambert-Ile-Barbe propose le premier jour de la 9ème édition des Dimanches de l’île Barbe, avec des spectacles gratuits au bord de la Saône. A 15h30, le cirque Filyfolia embarquera les spectateurs avec les numéros acrobatiques en toute musicalité et poésie de son spectacle Retour à la terre. A 17h, la musique emplira l’île avec l’orchestre Harmonie du Rhône. Enfin, à 18h30, les spectateurs pourront guincher aux sons d’un bal du monde l’Impérial Kikirstan. Et pour ceux qui ratent cet évènement, pas de panique, le festival se réappropriera l’île le 18 et le 25 juillet.

Bal de Tango Argentin : Danser le tango argentin en plein air avec un animateur, c’est possible dimanche soir de 19h à 23h, sur l’Esplanade de la Grande Côte. Petit bonus : la vue imprenable de Lyon qu’offre le sommet de la colline de la Croix-Rousse.

Tout le programme sur : http://www.tlmd.lyon.fr/tlmd/

D’autres activités s’ajoutent à celles de Tout L’Monde Dehors :

Le Festival Expérience : il se déroule de jeudi à samedi, à partir de 21h30 au Périscope dans une ambiance underground. Il propose tous les soirs trois concerts décalés et originaux, sous le signe de l’expérimentation musicale et instrumentale. Les maîtres mots de ce week-end : surprise, bizarrerie et improbabilité. L’envoûtement sera au rendez-vous, avec la découverte d’instruments étonnants ou la redécouverte avec des utilisations novatrices des instruments connus. Au programme, des artistes locaux et internationaux, comme Knalpot, qui envoie du punch avec son rock puissant, PoiL et son melting pot de genres (jazz, punk, noise) et tant d’autres. Tout le programme : http://www.periscope-lyon.com/

Carnaval de Rio Lyonnais : La Radio Numérique Terrestre fait sa pub’ et propose aux Lyonnais samedi 9 juillet de 14h à 18h, place de la République, de danser sur la musique des DJ’s de la Radio Capsao, soit DJ Alfredo et DJ Stef’ El Viajero. Une ambiance très carnaval de Rio, au rythme de la samba et le marengue. L’école Scène Attitude y participe également et organise des cours initiatiques ludiques. La Place de la République s’annonce très caliente samedi après-midi. Plus d’informations sur : http://www.rntlyon.com

Cinéma à l’institut Lumière : L’institut se plonge dans une ambiance démoniaque et projette vendredi soir à 20h une série de films d’horreur où le diable est à l’honneur. L’Exorciste à 20h, L’Exorciste au commencement à 22h30 et dans un ton plus décalé, Jour de la Bête à 1h. Une soirée diabolique. Plus d’informations sur : http://www.institut-lumiere.org/

Triathlon : Le triathlon, absent de Lyon depuis 20 ans, revient dimanche. L’occasion de se dépenser après un week-end de fête, aux côtés d’une dizaine de triathlètes professionnels. Du sport exigeant tout de même, puisque les épreuves consistent en une traversée de la Saône, un parcours vélo dans les Monts D’Or et une course dans la ville, sur les quais de Saône. Les athlètes ont le choix entre le format 111 (1km/100km/10km) ou 55.5 (500m/50km/5km). Le parcours peut se faire seul ou en équipe relais. Tout le monde peut participer et découvrir Lyon sous un nouveau jour. Il suffit de s’inscrire sur le site : www.tristarlyon.com

Photo : © Q. Herisson M. Chaulet / Ville de Lyon

Publié le : vendredi 8 juillet 2011, par Mélanie Rauscher

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite