publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Un métro qui interroge sur la différence
Partager : 
Imprimer

Création en français et langue des signes

Un métro qui interroge sur la différence

Nous sommes en l’an 2062. Le réseau mondial de métro nommé Métro World relie Tokyo à New York, Vancouver à Santiago, Moscou à Sydney... Sur la ligne nord une rame s’arrête soudainement en plein milieu de la Russie. A son bord : Mark, Blanche, Aswad. Ils sont businessman, étudiante, voyageur. Chacun commence alors à s’intéresser à la vie de l’autre, échanger expériences et opinions, débattre de différents points de vue. Ils finissent par douter de la destination à suivre.

Volontairement axé sur la notion de la différence, ce spectacle est intégralement interprété en langue des signes par des comédiens sourds. Très visuel, cette création mélange théâtre, vidéo, danse, dessin et musique, présentant un espace-temps de la vie quotidienne de 3 personnages qui se rencontrent au sein d’un wagon de métro futuriste. Metroworld est « également accessible au public entendant » grâce à l’utilisation de voix off, précise le théâtre à toute fin utile. La confrontation de ces différentes langues sur scène permet aux mots de prendre plusieurs dimensions : celle de la voix, celle du corps, celle des yeux.

L’aventure est née de la rencontre de 3 acteurs sourds : Anthony Guyon, Rita Mazza et Seyed Ali Malbaz au cours de Frontrunners, une formation pour malentendants qui mélange gestion d’équipe et connaissances culturelles. Ils partagent le même désir : créer un spectacle et tourner en Europe, afin de promouvoir et diffuser la langue des signes, et de sensibiliser le public entendant à la culture des sourds. Une envie partagée par le Nouveau Théâtre du 8ème, qui n’est pas à son coup d’essai. Déjà en 2009, il avait programmé le spectacle bilingue français/langue des signes Double Moi, avec la participation... d’Anthony Guyon.

Info : du 12 au 16 janvier au Nouveau théâtre du 8ème, 22 rue Cdt Pégout, Lyon 8ème, 04 78 78 33 30, communication@nth8.com, www.nth8.com. Les 12, 13, 14 janvier à 20h et les 15 et 16 janvier à 17h. Tarif libre.

Photo : NTH8

Publié le : mardi 11 janvier 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite