publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Woodstower : Joeystarr et the Stranglers en têtes d’affiche
Partager : 
Imprimer

Les 25 et 26 août

Woodstower : Joeystarr et the Stranglers en têtes d’affiche

Nouveau site, nouvelles dates, nouveau format : pour sa 14ème édition, le traditionnel rendez-vous musical lyonnais de la rentrée fait peau neuve et réserve son lot d’innovations. Plus Concentré dans le temps et dans l’espace, Woodstower n’a toutefois rien perdu de son éclectisme, ni de sa convivialité.

Une seule soirée musicale au lieu de deux et un seul site (en bord de l’eau) au lieu de deux : le festival évolue. Il arrive cette année aussi une semaine plus tôt. « Nous voulons développer le côté jeune public et familial », explique Thomas Prian, le responsable de la programmation. « Le premier week-end de septembre, juste avant la rentrée, c’était toujours difficile pour les parents de coucher leurs enfants tard. » Or, chaque année le nombre d’enfants présents sur le festival ne cesse de croître.

Une programmation spéciale leur est dédiée le samedi. De nombreux spectacles et animations gratuits ainsi qu’un pique-nique musical sont prévus sur la plage dès 11h. La programmation payante commence à 15h sur trois scènes, dont une sous un chapiteau de 2000 places. Pour les petits, il y a le Roi des Papas et le Comte de Bouderbala, et pour les grands Birdy Nam Nam, Joeystarr, Alpha Blondy, The Stranglers, Kavinsky, Shantel & Bucovina Club, Orkestar, R.WAN… Une programmation résolument variée jusqu’à 3h.

Parallèlement, le Petit Tower propose de 17h à 0h un espace garderie avec mini disco, blind test, atelier cirque, percussions corporelles, lutherie urbaine et de nombreuses animations, ainsi que l’Illustre Famille Burattini (spectacle) et Dadi et Charlie (concert) . L’espace est accessible aux enfants de 4 à 12 ans accompagnés d’un adulte titulaire d’un billet. Ils sont encadrés par des professionnels de la petite enfance pendant 2 heures maximum. Une pièce d’identité sera demandée aux parents.

Dimanche, c’est détente en bord de l’eau avec en première mondiale, une discothèque subaquatique. Des enceintes installées dans le lac invitent à danser sur les sons d’un DJset... à condition d’avoir la tête sous l’eau. Maillot de bain à prévoir, donc.

Pour ceux qui craignent l’eau, un concert de world music animera le chapiteau central du festival, tandis que la plage accueillera des spectacles de rue et de nombreuses animations et surprises en tout genre. Le tout de façon totalement gratuite.

Un festival qui mise sur l’écologie

Depuis plusieurs années déjà, la protection de l’environnement est prise en compte. Gobelets consignés, vaisselle recyclable, couverts à base de canne à sucre, toilettes sèches, cuisine bio, approvisionnement en circuit court, tout est pensé pour polluer le moins possible.

Les transports ne sont pas oubliés. La ligne 83 est renforcée et dessert le parc toutes les 15 minutes entre 14h à 20h. De plus, une navette spéciale sera mise en place le samedi de 20h à 3h : elle desservira les arrêts Bellecour, Hôtel de ville, Campus de la Doua, Laurent Bonnevay et Grand Parc à l’aller comme au retour.

Les plus sportifs peuvent venir à vélo. Pignon sur Rue organise un départ à 13h30 des terrasses de la Guillotière et à 19h le samedi soir du Pont Morand. Le trajet est plat et accessible à tous. Il faut 45 minutes pour parcourir les 15km.

Des aménagements spécifiques pour les handicapés

Parmi les 13 000 festivaliers qui ont participé l’année dernière, seuls 30 à 40 étaient en fauteuil roulant. Pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, une plateforme leur sera dédié, qui leur permettra de suivre les concerts à la même hauteur que les personnes debout. « La circulation en fauteuil n’est pas facile dans l’herbe », note Lauriane Gallet, en charge de l’accessibilité. Des chemins spécialement balisés seront alors aménagés. Sourds et aveugles bénéficient également de services spécifiques, développés avec l’aide de l’association Access festival qui tient également un stand de sensibilisation.

Environ 15 000 festivaliers sont attendus. Le festival qui mobilise quelque 270 bénévoles, dispose d’un budget de 700 000 euros. 60% à 70% proviennent de la billetterie et des buvettes.

Info : samedi 25 et dimanche 26 août, plage du Fontanil, Grand parc de Miribel Jonage. Tarifs (samedi) : sur place :34€, pré-vente : 30 €, réduit (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents Fnac) : 26 €, gratuit pour les moins de 11 ans. Location dans tous les points de vente habituels.

Affiche : Woodstower

Publié le : samedi 16 juin 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite