publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Des patins qui font déraper la circulation
Partager : 
Imprimer

Tunnel de la Croix-rousse

Des patins qui font déraper la circulation

C’est un disque en caoutchouc de 20 cm sur 20 et quelques centimètres d’épaisseur, qui empoisonne depuis lundi la vie des 55 000 automobilistes qui empruntent quotidiennement le tunnel de la Croix-rousse. Trop souple, il ne permet pas d’amortir correctement les vibrations de l’un des 10 moteurs qui assurent le renouvellement de l’air dans le tunnel. Celui-ci restera fermé au moins jusqu’à dimanche.

En septembre dernier, un problème de corrosion avait été détecté sur 2 des 5 pattes qui maintiennent ce moteur de 2 tonnes au dessus d’un puits de 60 m de profondeur. Bien qu’une rénovation totale du tunnel soit programmée pour 2013, les services techniques ont jugé que le remplacement des supports ne pouvait plus attendre. Le week-end dernier, au cours d’une opération de 60 heures, toute la structure métallique autour du moteur, vieille de 30 ans, a été changée. En principe à l’identique.

Ce n’est qu’une fois démontée, que les services du Grand Lyon se sont aperçus que les nouveaux patins étaient moins rigides que les anciens. Depuis, le moteur a la fâcheuse tendance à transmettre ses vibrations aux parois du puits. Peu perceptibles en temps normal, elles deviennent visibles à l’œil nu dès que le moteur monte en régime. A 150 tours par minute, il commence sérieusement à trembler sur ses fondations.

« Le problème c’est un éventuel incendie », explique Gérard Labrit, le responsable du service tunnel au Grand Lyon. Pour désenfumer le tunnel, le moteur devrait alors tourner à sa vitesse maximale, soit 290 tours, pendant 5 à 10 heures. Or, « avec ces vibrations, ça détruit tout au bout de 3 à 4 heures », prévient le responsable. De nouveau patins, de la même rigidité que les anciens, ont été commandés et seront montés le week-end prochain.

Contrairement au tunnel sous Fourvière, celui de la Croix-rousse n’est pas équipé de ventilations de secours. L’ouvrage devra alors rester fermé jusqu’à la fin des travaux.

Photos : lyon-info.fr, plan : Grand Lyon

Publié le : mercredi 20 janvier 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (5 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

320 kilomètres de pistes cyclables

Réseau express vélo : les travaux commencent en 2022

A la fin de la mandature, le nouveau réseau express vélo grandlyonnais doit s'étendre sur 250 kilomètres ; Il (...)
La suite
Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite