publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > 175 policiers pour remplacer 97 gendarmes
Partager : 
Imprimer

Police d’agglomération

175 policiers pour remplacer 97 gendarmes

Les protestation et pétitions n’y auront rien fait. Ecully, Chassieu, Feyzin et Rillieux-la-Pape perdront bien leur gendarmerie pour passer en zone police. La police d’agglomération, nouveau concept tenant compte des « bassins de délinquance » l’aura voulu ainsi. Le déménagement des gendarmes sera effectif le 1er janvier 2011 pour les trois premières villes. A Rillieux, ils ne partiront que le 1er juillet 2011, en raison d’importants travaux (1,2 millions d’euros) nécessaires pour transformer la caserne en commissariat.

En gestation depuis bientôt 1 an, la réorganisation des forces de l’ordre dans l’agglomération lyonnaise, est désormais sur les rails. Annoncé en décembre dernier, le nouveau schéma a été confirmé mercredi par le préfet, Jacques Gérault. Les protestations de la plupart des maires concernés n’y auront rien fait.

« Il ne s’agit pas de faire du mécano administratif », a assuré le préfet. Mais de rendre les forces de l’ordre plus efficaces. « Les voyous ne connaissent pas les frontières administratives entre les communes », s’est justifié le préfet. Le nouvelle organisation est donc calquée sur les « bassins de délinquance ». « Nous nous sommes demandés, où résident les malfaiteurs, quels sont leur trafics, leurs itinéraires », explique-t-il. Or, une partie significative des délinquants recensés à Lyon, proviennent des 4 communes concernées.

Les 4 villes connaîtront des fortunes diverses. Si Ecully et Rillieux-la-Pape troqueront leurs casernes contre des commissariats, aménagés dans les mêmes locaux, Chassieu et Feyzin seront désormais rattachés respectivement à Bron et Vénissieux. « Nos concitoyens n’attendent pas du béton mais des résultats », justifie Jacques Gérault la disparition nette des casernes dans ces deux villes du sud-est lyonnais.

Pour remplacer les 97 militaires sur le départ, 175 nouveaux postes de policiers vont être créés, et pérennisés jusqu’en 2012. Difficile pourtant de comparer ces chiffres. Les gendarmes, étant logés sur place, sont de fait disponibles 24 heures sur 24, ce qui n’est pas le cas des policiers, qui travaillent en trois-huit. Ainsi, Renaud Gauquelin, maire de Rillieux-la-Pape, estime qu’« il faudrait 120 à 140 policiers » pour remplacer les 40 militaires actuellement en poste dans sa commune. Or, il n’en aura que 62.

Un faux débat d’après Jacques Gérault. Pour lui, il s’agit simplement d’« être meilleurs après la réorganisation ». Le préfet promet d’être transparents sur les résultats en matière de sécurité avant et après le départ des gendarmes.

Photos : © lyon-info.fr

Publié le : samedi 29 mai 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Interessante la formule de M. le Préfet "être meilleurs après la réorganisation". Avec presque le double d’effectif, si le bilan s’avérait négatif... Il y aurait matière à se poser de sérieuses questions. A cet égard, nos gouvernants seraient bien inspirés de se poser les bonnes questions avant de prendre des décisions. Ce n’est manifestement pas le cas.

  • je trouve cet reorganisation tout a fait scandaleuse les gendarmes sont présent a rillieux la pape depuis bien longtemps ils connaissent la ville et ses habitans ils ont une approche notament vis a vis des jeunes complètement différentes de celle de la police approche que je trouve parfaitement appropriée. Cette reorganisation est de plus tout a fait injustifié par rapport au bon résultat de la gendarmerie c proprement scandaleux et cela prouve la soit disant écoute que les politiques ont des citoyens.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite