publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > 18 ans à Lyon : la mairie joue en majeur
Partager : 
Imprimer

La mairie invite les jeunes adultes

18 ans à Lyon : la mairie joue en majeur

« Le passage à l’âge adulte est un moment peu valorisé », note Najat Vallaud-Belkacem, adjointe à la jeunesse à la mairie de Lyon. « Les jeunes sont souvent amenés à se débrouiller tout seul. » Pour y remédier, la ville de Lyon invite tous ceux qui ont fêté leurs 18 printemps en 2010 à « une après-midi de rencontres, de dialogues et de découvertes. »

« Informer, protéger, stimuler » sont les maître-mots de cette deuxième édition de 18 ans à Lyon. Tous les salons de l’hôtel de ville seront réquisitionnés pour l’occasion, afin d’accueillir les « nombreux ateliers et animations ludiques, artistiques et participatives » proposés aux jeunes majeurs. « Une quarantaine d’organisations qui font cette ville présenteront tous les horizons qui s’ouvrent à eux », explique Najat Vallaud-Belkacem.

De nombreuses associations parleront d’écologie (FRAPNA...), solidarité internationale (Unis Cité, la Croix rouge...), Europe (Europe direct, Jeunes Européens...), discriminations (SOS Racisme...), mais aussi de formation et emploi (Mission locale, CRIJ, Lyon campus...) ou encore santé (ABC Diététique, Association Laurette Fugain, Etablissement français du sang...).

Des personnalités au « parcours exceptionel » viennent raconter leurs propres 18 ans : Rost (rappeur), Mourad Merzouki (danseur), Sonny Anderson (footballeur), Arnaud Laporte (journaliste France culture), Fabrice Arfi (journaliste Médiapart), Bruno Bonnell (fondateur d’Infogrames), tandis que Denise Lallich (résistante de la seconde guerre mondiale) et Claude Bloch (ancien déporté) parleront « de ce que c’est d’avoir 18 ans aux heures les plus sombres de la France ».

Puis, Monsieur le sénateur-maire Gérard Collomb reçoit pour une discussion à bâtons rompus lors d’une rencontre intitulée Questions de génération et plusieurs ateliers thématiques sont proposés autour de la question des droits et devoirs, celle de la culture, puis sur les médias (avec la participation de Lyon Info).

4500 Lyonnais ont accédé (ou vont accéder) à la majorité en 2010. L’année dernière, pour la première édition de 18 ans à Lyon, ils étaient 800 à s’être déplacés.

Info : samedi 27 de 14h à 18h, entrée gratuite sur invitation

Photo : Mairie de Lyon

Publié le : jeudi 25 novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite