publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Agression antisémite : réactions
Partager : 
Imprimer

Trois juifs agressés à Villeurbanne

Agression antisémite : réactions

Trois jeunes juifs portant la kippa ont été agressés samedi vers 18h30 à proximité de l’école juive Beth Menahem de Villeurbanne. Une dizaine d’individus les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer. Deux des jeunes agressés ont dû être brièvement hospitalisés à la clinique du Tonkin : un jeune homme pour une plaie ouverte au crâne et une jeune fille qui a été atteinte à la nuque. Les trois victimes ont été entendus par la police, qui a ouvert une enquête.

L’agression a créé une vive émotion à Lyon et même au niveau national. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a dénoncé une agression antisémite « d’une extrême gravité » constituant « une attaque délibérée contre notre modèle républicain » et rappelé « sa détermination à lutter contre toute agression à caractère religieux ».

« Je voudrais d’abord exprimer mon émotion et mon indignation devant de tels agissements », écrit le maire de la ville, Jean-Paul Bret dans un communiqué. « Je souhaite que l’enquête actuellement en cours aboutisse rapidement à l’identification des auteurs de ces violences et qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. »

Gérard Collomb a, lui, condamné « avec la plus grande fermeté ces actes d’une extrême gravité », qui « témoigne(nt) de comportements antisémites que nous ne saurions tolérer dans l’agglomération lyonnaise où, depuis des années, avec les responsables des différentes religions et avec toutes les communautés, nous œuvrons pour que chacun puisse vivre dans la concorde et la solidarité. »

« Cette agression barbare doit être dénoncée par tous ceux et toutes celles qui sont attachés aux droits humains fondamentaux », estime de son côté Philippe Meirieu. Le candidat aux législatives poursuit : « La haine et l’antisémitisme ne peuvent avoir la moindre place dans notre société (...) La liberté de culte et le respect des différences sont des principes intangibles de notre République, corollaire du principe de laïcité auquel je suis personnellement très attaché. »

Photo : DR

Publié le : dimanche 3 juin 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


12 commentaires pour cet article


  • Bret ne manque pas de toupet. Ce n’est pas la première fois que de telles aggressions ont lieu qu’a-t-il fait ?????? Ou est la securité à Villeurbanne ? C’est tellement facil de s’épancher dans la presse mais il n’y a aucun acte derriere j’ai honte pour ces politiques...

  • Agression antisémite : réactions 3 juin 2012 à23:20, par Decrauze

    Evidemment, des constats ne peuvent être évoqués sans qu’on vous taxe de suite de racisme : abordez certains conflits internationaux avec des « occiputs rasés » et vous aurez une déferlante d’antisémitisme. Du primaire, certes, mais révélateur d’un laxisme de notre société à l’égard du discours de ces individus, alors que les mêmes propos tenus par des représentants de l’extrême droite seraient sévèrement dénoncés. Problème de cohérence, de courage politique ? http://pamphletaire.blogspot.fr/2009/03/capuches-decouvert.html

  • L air est devenu irrespirable en France

    Prenez vous en photo avec vos amis Juifs pendant que vous le pouvez.

    Dans quelques mois, quelques années tout au plus, tous les Juifs de France auront pliés bagages pour Israel

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à01:09, par Zemstak

    Avant chaque scrutin, une agression antisémite : à qui profite le crime ?

  • Signes religieux ostentatoires interdits et ce n’est pas valable que pour le voile.

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à01:53, par bennouna

    pourquoi ne pas interdire la kippa dans les lieu public comme on la fait avec voile intégrale

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à05:09, par le gaucho

    Jusqu’à présent pour SOS racisme et autres officines tout était facile : il y avait un adversaire connu des médias sur lequel tombait l’opprobre et ensuite on vérifiait si c’était le cas.
    Patatras : ce n’est plus eux donc pour le moment on va les voir observer un silence assourdissant assorti de quelques considérations sur les problèmes politiques au moyen Orient .

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à05:25, par Inadmissible

    A Bennouna :
    Si tous les islamistes avec barbe, pantalon plus court, chaussettes blanches et sandales se faisaient taper dessus à coup de marteau, iriez vous dire qu’il faut interdire leur tenue comme vous le faîtes pour les juifs ? Ou hurleriez au racisme, à l’injustice, à la discrimination ?

    Lors de l’affaire Merah, certains politiques, Mélanchon en tête, ont fustigé "l’extrême droite", avec des amalgames douteux (FN - extrême droite - néo nazis...), c’est leur droit. Lorsqu’il fut avéré que le tueur faisait partie de la communauté maghrébine (je ne sais pas ou non s’il était musulman), plus personne n’était montré du doigt et stigmatisé, le ton s’est adouci, pour faire place à des déclarations condamnant le racisme dans sa globalité exactement comme aujourd’hui. Quelle hypocrisie ! Deux poids, deux mesures.
    Merah s’est aussi attaqué à des français musulmans d’origine maghrébine, très bien intégrés, français exemplaires, en qui chacun, quelque soit sa confession ou son origine, peut se reconnaître et dont la fonction de militaire augmente le respect et la reconnaissance qu’il leur est dû puisqu’il sont des symboles de notre nation.

    Bien-sûr, il ne s’agit pas de stigmatiser toute une communauté dans son ensemble, au contraire. Par respect pour ses membres qui n’ont rien à voir dans tout cela, et qui comme toute personne sensible, réprouve ces actes et condamne ses auteurs, les autorités se doivent d’être le plus clairs pour qu’enfin on sache exactement à quoi s’en tenir et mesurer l’ampleur de ce problème avec le plus de précision possible. Néanmoins, force est de constater qu’on subit beaucoup plus de violence de la part de personne se revendiquant musulmanes et d’origine maghrébine, je ne vois pas pourquoi nous n’aurions pas le droit de le dire ! Qu’on fasse des études objectives et non partisanes pour se baser sur des faits concrets ! Les journalistes et les politiques sont bien lâches et critiquables sur ce point. D’autre part, comment se fait-il que ces propos soient si peu admis voire condamnables par la justice alors qu’il est permis d’être raciste envers les français dit de souche sans risquer la moindre sanction ?

    Il est temps de nommer clairement le problème : la montée d’un islam radical, violent et nocif pour toute la population, y compris et en particulier pour les musulmans eux-mêmes. Des salafistes entre autres profèrent un discours de haine qui se répand comme une traînée de poudre et tend à se généraliser parmi la population d’origine maghrébine et cela se ressent dans toutes les autres communautés. Les musulmans dignes et respectueux en souffrent aussi ! Il faut arrêter de minimiser le problème car cela ne fait qu’aggraver les choses. Si les coupables ne sont pas clairement nommés, c’est l’ensemble de la communauté qui trinque, et l’ensemble des français.

    Ne pas stigmatiser les musulmans, c’est donner la paroles aux musulmans qui luttent déjà assez au quotidien pour s’intégrer et se sentent découragés en voyant qu’on préfère écouter les réactions des nombreux Bennouna qui ruinent leurs efforts en s’assimilant eux-mêmes à ces extrémistes fous dangereux puisqu’ils les défendent.

    L’UOIF a pour moi aussi une responsabilité dans l’assimilation dans sa globalité de la communauté musulmane au racisme anti-juif, anti-chrétien, anti-français car elle condamne en façade ces actes et ces comportements inadmissibles mais que fait-elle lors de son énorme congrès annuel à Paris ? Elle invite Tarik Ramadan, salafiste haineux dont les discours ambigu en France cachent une haine et un extrémisme dangereux pour nos valeurs, notre sécurité et notre cohésion nationale. Ses propos sont d’ailleurs beaucoup moins ambigus lorsqu’il s’adresse à un auditoire acquis à sa cause. Ce n’est pas un message de paix envoyé au reste de la population.

    Nos dirigeants eux-mêmes cautionnent le racisme et la haine de leur électorat envers d’autres franges de la population.
    A la suite de l’élection de F. Hollande et suite à des débordements inacceptables, on a des réactions qui en disent long :"Brûler des drapeaux français, c’est un geste de liesse pardonnable" Christiane Taubira, MINISTRE DE LA JUSTICE (RFI - 19 mai 2012) source : le Monde.

    Bref, il est bon pour le "vivre ensemble", de condamner tous les actes racistes avec la même fermeté, et de garantir la même justice pour tous, ce qui n’est absolument pas le cas de nos jours, encore moins aujourd’hui.

  • Le pauvre peuple d’Israel. La SHOA, Merah ... Mais j’ai une question quand-même. Que faisaient-ils un DIMANCHE en KIPPA en banlieu Loynais ? Quel est le jour qui est consacré au dieu chez les juifs ? C’est aussi dimanche ?

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à06:24, par samir

    Franchement 2 poids 2 mesures .
    un Arabe se fait frappé avec une hache en plein jour à Villeurbanne en 2005 pas un mot , pas un article, NADA .
    il suffit de touché un ongle d’un juifs et c’est la fin du monde, libé et tous les journaux et valls et bientôt la reine d’angleterre.
    Cela n’explique pas cette violence qui est condamnable à 100%
    Mais quans il s’agit des autres la justice est à géometrie variable.

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à07:45, par Sevy

    C’est bien que les politiques présentent des excuses mais que fait la police pour que de tels évènements ne se reproduisent quelles que soient les religions le commandement "tu ne tueras pas" "tu aimeras ton prochain comme toi même" tous ces préceptes sont bafoués et jamais appliquer. On a encore rien vu mais ça commence et les coupables ne seront ni trouvés ni puni. Merci Monsieur Hollande...

  • Agression antisémite : réactions 4 juin 2012 à18:33, par renseignement

    A Bennouna : Le voile a ete interdit d’un point de vue securitaire et non religieux !

    A la personne ayant ecrit a 06:17
    La kipa se porte tout le temps, l’agression etait samedi et non dimanche, le jour consacre a D... est le samedi.

    Juste une question de curiositee , que voulez vous dire par "Que faisaient-ils un DIMANCHE en KIPPA en banlieu Loynais ?"
    N’ont ils pas le droit de se promener, ou bien meme de rentrer chez eux par la voie pédestre ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite