publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Autolib s’affiche au grand jour
Partager : 
Imprimer

De nouvelles stations en surface

Autolib s’affiche au grand jour

Autolib’, le service d’autopartage proposé par Lyon parc auto (LPA) s’apprête à sortir de son garage. 14 stations en surface viendront compléter les 21 emplacements déjà installés dans les parkings lyonnais. L’objectif : gagner en visibilité.

« Ce déploiement donnera à Autolib’ un nouvel élan sur l’agglomération lyonnaise », se félicite LPA dans un communiqué. L’offre en a bien besoin. Lancée en 2003 par l’association La voiture autrement et rachetée en 2008 par LPA, Autolib peine à percer. Avec 72 voitures, le parc n’a pas évolué depuis 3 ans. Si le service compte 1500 utilisateurs, soit presque deux fois plus qu’en 2009, on est encore loin de l’objectif de 3000 conducteurs que la ville de Lyon s’était fixé.

De plus, un concurrent risque de marcher sur les platebandes d’Autolib dès janvier prochain. Il s’agit de l’Allemand Car2go dont les 200 Smart bleues et blanches vont alors envahir les rues de Lyon. Contrairement aux voitures d’Autolib qui doivent être ramenées au point de départ, l’utilisateur Car2go pourra laisser sa Smart sur n’importe quel place de parking de la ville. Une offre plus souple, mais également plus chère. La minute d’utilisation coûtera 29 centimes, contre 2,10 euros par heure pour Autolib, auxquels s’ajoutent toutefois 36 centimes par kilomètre parcouru et 12,60 euros d’abonnement mensuel.

De l’idée à la concrétisation

Le projet de stations en surface n’est pas nouveau. LPA l’envisageait depuis 2009. « L’année 2009 sera consacrée à la préparation de l’ouverture de stations sur voirie et l’ajout de 30 véhicules supplémentaires », annonçait l’entreprise en février de cette année-là. En décembre 2009, une première station a effectivement vu le jour, sous lanouvelle gare Jean Macé. Mais ce n’est que fin 2011 que 28 nouvelles voitures arrivent.

Les nouvelles stations se trouveront dans tous les arrondissements de Lyon, à l’exception du 3ème et de la Croix-Rousse, ainsi qu’à Villeurbanne. La liste est consultable sur le site www.autolib.fr. Le coût du déploiement, estimé à 243 000 euros, est pris en charge à 43% par l’Ademe.

Photo : DR

Publié le : jeudi 20 octobre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite