publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Barbarin : « l’église est prête à choisir un pape africain »
Partager : 
Imprimer

Une messe à Lyon le 28 février

Barbarin : « l’église est prête à choisir un pape africain »

Le cardinal Barbarin a affirmé avoir en tête « huit à dix noms » de personnes pour succéder à Benoît XVI. A la question si le prochain pape pourrait être africain ou sud-américain, il a répondu : « l’église est prête ».

Pas question toutefois d’« élire un noir parce qu’il est noir ». Seul un homme de grande foi obtiendra son suffrage. « C’est la seule chose qui compte pour moi », a-t-il insisté au cours d’un déjeuner organisé par le Club de la presse de Lyon. Selon le cardinal Barbarin le futur pape doit être « un homme simple, solide, bon pasteur qui écoute les gens. »

Se disant « surpris, abasourdi » par la renonciation de Benoît XVI, il a loué « la liberté, l’humanité, la sagesse » de l’homme. « C’est un excellent pédagogue », a-t-il ajouté, « dans ses homélies, il y avait toujours des perles, que personnes n’avait jamais dites comme ça avant lui. »

Puis, il a rappelé les visites du pape dans une synagogue à Cologne en Allemagne, au camp d’extermination d’Auschwitz ou encore au Liban.

Une succession codifiée

Le pontificat de Benoît XVI prendra fin le 28 février à 20h. Une messe sera d’ailleurs célébrée ce jour-là à 19h à la cathédrale Saint-Jean de Lyon.

Dès début mars, les 210 cardinaux que compte l’église catholique se retrouveront à Rome. D’abord pour débattre pendant 15 jours de nombreux sujets spirituels et temporels. Puis, les 117 cardinaux de moins de 80 ans, seuls habilités à élire le nouveau pape, se retireront en conclave à la chapelle Sixtine. Ils n’en ressortiront qu’une fois le nouveau souverain pontife choisi, après un processus codifié où se succèdent votes (deux par jour) et discussions.

Pour être élu, le futur pape devra obtenir la majorité des deux tiers. Benoît XVI l’avait atteinte au bout de quatre tours d’élection, tandis que Jean-Paul II a dû attendre le septième tour.

Si Philippe Barbarin pourrait être le prochain pape, il dit ne pas l’envisager. « C’est une charge qui est trop lourde et pour laquelle je ne suis pas fait. »

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mardi 12 février 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite