publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Canicule : le Rhône en vigilance orange
Partager : 
Imprimer

Météo

Canicule : le Rhône en vigilance orange

Le Rhône devient le premier département à être classé en vigilance orange en raison des températures caniculaires. A Lyon, Météo France prévoit pour les 3 prochains jours des températures entre 20 et 35 °C.

« Nous avons placé le département du Rhône en vigilance canicule en raison des fortes températures diurnes, mais surtout parce que les températures attendues la nuit prochaine resteront très élevées, de l’ordre de 18 à 20 degrés » a indiqué Météo France. Par conséquent, la préfecture a enclenché vendredi le niveau 2 du plan canicule. Météo France insiste sur la nécessité d’une « vigilance particulière pour les personnes sensibles », à commencer par les plus jeunes et les plus âgés. A tous, l’institut météorologique recommande par ailleurs de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour.

La préfecture rappelle les précautions d’usage : éviter les sorties et les activités entre 12h et 16h et plus encore les activités physiques (sport, jardinage, bricolage...) ; rester à l’ombre, porter un chapeau, des vêtements légers (coton) et de couleur claire ; fermer les volets et les rideaux et maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Et surtout, boire le plus possible même sans soif, de préférence de l’eau ou des jus de fruit, éviter l’alcool et les sodas.

Ozone

En même temps, la région Rhône Alpes connaît depuis dimanche un épisode de pollution à l’ozone. Le bassin lyonnais a été particulièrement touché ces deux derniers jours et seuil d’information de 180 μg/m3 dépassé. L’absence de vent, depuis quelques jours, est à l’origine de cette situation. Météo France ne prévoit pas d’amélioration avant samedi soir. La préfecture rappelle que l’ozone est un gaz agressif qui pénètre facilement dans les voies respiratoires. Il est responsable d’irritations oculaires, de toux et d’altérations pulmonaires, principalement chez les enfants et les asthmatiques. Ses effets sont accentués par l’activité physique, qui est donc fortement déconseillée.

Dans ce contexte et pour limiter ces émissions, le Préfet a décidé de réduire
la vitesse maximale autorisée de 20 km/h (lorsque elle est supérieure à 70
km/h) à partir du samedi 3 juillet 5h pour une durée minimale de 24 heures. Mieux encore est évidemment l’utilisation de transports en commun.

Photo : DR

Publié le : vendredi 2 juillet 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite