publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Cité internationale : une femme entre la vie et la mort
Partager : 
Imprimer

Une manifestante a chuté de 3 mètres

Cité internationale : une femme entre la vie et la mort

Grièvement blessée à la colonne vertébrale, une femme âgée d’une quarantaine d’années a dû être transportée à l’Hôpital neurologique (Lyon Est). Jeudi matin, elle participait à une manifestation, lorsqu’une grille installée au sol a cédé (photo), l’entrainant dans une chute de 3 mètres. Jeudi soir, elle était entre la vie et la mort. Les syndicats dénoncent une intervention démesurée de la police. La préfecture dément.

Jeudi matin, environ 1500 personnes s’étaient rassemblées, à l’appel des syndicats, devant le Centre des congrès de la Cité Internationale pour protester contre « la casse des conventions collectives du secteur médico-social ». En même temps se tenait à l’intérieur du bâtiment, l’assemblée de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP).

Pour dégager les entrées du Centre des congrès, la police a fait à plusieurs reprises usage de grenades lacrymogènes. Les manifestants ont alors eu un mouvement de recul. « Sans panique », précise Pierre Coquan, secrétaire départemental de la CGT du Rhône, qui était sur les lieux. C’est alors que 3 manifestantes, salariées de la Clinique mutualiste de Saint-Étienne ont marché sur une grille au sol, en face de la brasserie de la Cité Internationale. Celle-ci, visiblement mal fixée, recouvrait les locaux techniques du Centre des congrès. Les trois manifestantes ont alors basculé dans la fosse, faisant une chute de 3 mètres.

Selon les informations du Progrès, l’une d’elles, âgée de 27 ans, s’en est sortie avec quelques contusions, tandis que ses deux collègues ont été grièvement blessées. L’une, touchée à la colonne vertébrale a dû être transportée à l’Hôpital neurologique. Jeudi soir, ses jours étaient en danger.

Au Centre des congrès, c’est la stupéfaction. « Ce genre d’accident n’arrive jamais », jure un agent de sécurité. « Les grilles sont solidement boulonnées. Il y a des cars et des camions qui passent dessus. » Reste à savoir pourquoi cette grille-là a quand même cédé. La police a ouvert une enquête mais n’a pas voulu communiquer sur l’incident.

Quant à la préfecture, elle affirme que les manifestants ont « tenté à de multiples reprises de pénétrer dans le bâtiment. Ils en ont été empêchés par les forces de l’ordre ». Pour elle, « les blessures occasionnées aux personnes ne sont pas directement liées à une charge des forces de l’ordre. »

Photo : © Michael Augustin

Publié le : jeudi 6 octobre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Semaine bleue

Aider les oubliés de la République

La semaine bleue, consacrée aux seniors, tombe à point nommé pour aider les personnes âgées à retrouver une vie normale (...)
La suite
Pas de place au 115

Mehdi, 48 ans, en fauteuil et à la rue

Sorti il y a trois semaines d'une maison de repos, après deux lourdes interventions chirurgicales, Mehdi se (...)
La suite
Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite