publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Confluence phase 2 : un terrible ennui est né
Partager : 
Imprimer

Le plan masse a été dévoilé

Confluence phase 2 : un terrible ennui est né

Alors que les architectes qui ont travaillé sur la première phase de la Confluence, entre le cours Charlemagne et la Saône, ont souvent rivalisé d’audace pour créer des immeubles aux formes excentriques et hauts en couleur, ceux de la deuxième phase doivent se tenir à carreau. C’est ce qu’a annoncé l’agence d’urbanisme suisse Herzog & de Meuron, qui surveille l’aménagement des 35 hectares de la deuxième phase, côté Rhône.

« Nous ne voulons pas des formes et des couleurs qui vont dans tous les sens », a prévenu Christine Binswanger, architecte-urbaniste en chef à l’agence Herzog & de Meuron. Exit donc les cube orange et autres façades déconstruites, qui ont marqué le visage de la première phase, côté Saône. En face, l’aménagement sera réglé comme un coucou suisse. Les immeubles auront 2, 6, 9 ou 16 étages. Ils seront rectangulaires et de couleur blanche ou beige. Si les architectes des différents îlots n’ont pas encore été désignés, les modèles d’immeubles présentés à la presse ne laissent aucune place au doute : des immeubles compacts dénués de fantaisie. « Il faut une certaine homogénéité » avec le bâti ancien, justifie Gérard Collomb.

5500 nouveaux habitants

Cette deuxième phase de la Confluence comprendra 2000 logements pour accueillir entre 2015 et 2025 quelque 5500 habitants supplémentaires. 17 500 Lyonnais habiteront alors au sud de Perrache. Le nouveau quartier comportera 30% de logements sociaux, 20% d’habitations à accession sociale et 50% de logements libres, mais également 160 000 m² de bureaux. Les urbanistes promettent des appartements « bien exposés (dans lesquels) le soleil pénètre et apporte de la lumière naturelle ».

Érigé sur l’emprise de l’ancien marché-gare, inauguré en 1961, le nouveau quartier conservera quelques traces du passé. 30% des bâtisses du marché resteront, notamment la halle aux fleurs, celle au caoutchouc et la halle Girard, qui pourrait accueillir des espaces de répétition de la nouvelle Maison de la Danse. Celle-ci quittera le 8ème au cours du prochain mandat pour s’installer au sud de le Confluence. Autre institution culturelle, la salle de musiques contemporaines restera dans le bâtiment porche, qui marqua jadis l’entrée du marché. Elle y côtoiera une maison des associations.

Accès

Pour améliorer les accès au nouveau quartier, 2 passerelles piétonnières et 2 ponts seront construits. Le premier, dédié aux voitures, enjambera le Rhône et l’autoroute pour relier la Confluence à Gerland, le second doublera le pont Pasteur pour permettre au tram T1 de rejoindre Gerland. Pour accueillir toutes les voitures supplémentaires, 3 parking souterrains de 6 à 7 étages verront le jour, d’un capacité totale de 3100 places. Ils s’ajouteront à celui du Pôle de loisirs et ses 1500 emplacements.

Le projet coûte entre 220 et 230 millions d’euros, dont 70 millions pris en charge par la Ville et le Grand Lyon.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 26 septembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite