publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Des avancées mais pas d’accord
Partager : 
Imprimer

TCL

Des avancées mais pas d’accord

Bernard Tabary (photo), directeur général de Keolis Lyon, qui exploite le réseau TCL, avait convoqué la presse pour présenter les dernières propositions que la direction avait soumises aux syndicats et dont il estime qu’elles « répondent aux préoccupations des salariés ». Les propositions vont « dans le bon sens », reconnaît Yves Gélibert délégué CGT aux TCL. Mais pour la plupart des syndicats, elles restent insuffisantes pour signer l’accord global proposé par la direction. Une nouvelle journée de grève est d’ores et déjà programmée pour vendredi.

C’est aussi vendredi qu’expirent les anciens accords d’entreprise, soit 15 mois après leur dénonciation par la direction. La direction a alors laissé aux syndicats jusqu’à vendredi midi pour signer le projet d’accord et les nouvelles propositions. Faute d’entente avec les syndicats, c’est la convention collective qui prendra le relais.

Ces nouvelles propositions concernent les cinq points les plus cruciaux aux yeux des syndicats : la récupération des week-ends travaillés, l’organisation des congés payés, l’affectation des conducteurs, la gestion des pauses, ainsi que certaines primes et congés exceptionnels. Si les syndicats reconnaissent que la direction a lâché du lest, ils estiment tout au plus, qu’il y a « matière à négocier » et à suspendre les arrêt de travail d’ici décembre. Car, tant qu’un accord global n’est pas trouvé, les syndicats continuent à brandir la menace d’une nouvelle grève le 8 décembre et lors des week-ends avant Noël.

Toujours est-il que le mouvement, unitaire jusqu’à présent, commence à se fissurer. La CFDT, engagée dans des négociations bilatérales avec la direction, parle désormais « d’avancées sociales », et a quitté l’intersyndicale. En revanche, la seule signature de la CFDT ne suffira pas à valider l’accord, qui doit recueillir au moins 30% de la représentativité syndicale. Et la CFDT ne pèse que 16%.

Prévisions

Vendredi, le trafic devrait être peu perturbé. Sur le réseau métro, le service sera assuré à 96 %, et même à 100% pour les lignes C et D. Le tramway fonctionnera à 92 % (100% sur le T4) et 70 % des bus rouleront.

Photo : lyon-info.fr

Publié le : mercredi 21 octobre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite