publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Fête des lumières : plus belle, moins visitée
Partager : 
Imprimer

Edition 2012

Fête des lumières : plus belle, moins visitée

Toujours aussi difficile à évaluer, la fréquentation de la Fête des lumières serait en légère baisse cette année. Selon le comptage de la préfecture, entre 2,5 et 3 millions de personnes se sont pressées dans les rues de Lyon, les quatre soirs de la Fête. Ils étaient plutôt un peu plus de 3 millions les autres années.

Au plan artistique, le cru 2012 compte néanmoins parmi les meilleurs, apportant beaucoup d’émerveillement et peu de déceptions. Les Chrysalides de Saint-Jean, un enchainement magnifique de tableaux colorés sur la façade de la cathédrale, a attiré 700 000 spectateurs, qui avaient souvent du mal à se frayer un chemin jusqu’au parvis. Jouant avec les rosaces et donnant vie aux gargouilles, le projet créé par Damien Fontaine a d’ailleurs reçu le Trophée du Club des partenaires de la Fête des Lumières.

Ils étaient même 1,1 millions aux Terreaux pour Highlights de Skertzō, une symphonie de sons, lumières et effets d’optique qui se jouait sur les trois façades de la place. Autre carton : Et Si ?, qui transforma les quais de Saône en exposition de peintures. Des toiles inspirées de Miró, Mondrian ou encore des peintures rupestres défilaient pour le plus grand bonheur des badauds postés nombreux sur la rive en face.

Un peu plus en amont, les Anooki, des petits esquimaux facétieux créés par deux designers lyonnais, n’ont pas seulement mis la gare Saint-Paul sens dessus-dessous mais également conquis le grand public qui leur a décerné le Trophée France 3.

Sans oublier la Sarabande des animaux magnifiques, un défilé de marionnettes lumineux, qui a, elle, remporté le Trophée Lumières Durables de la Ville de Lyon.

Cette édition 2012 s’est surtout distingué par son côté coloré, que ce soit rue de la Ré, sous les arcades scintillantes de Roman Tyca (qui restent jusqu’à la fin du mois), le Corazon de la styliste Agatha Ruiz de la Prada, ou encore les spermatozoïdes volants des terrasses de la Guillotière, la couleur était partout.

Peu de déceptions

Comme souvent, le spectacle offert place Bellecour n’était ni bon ni mauvais mais simplement pas à la hauteur de cette place centrale de la ville. Quant à l’Hôtel de région et sa tulipe géante, elle pourra faire mieux l’année prochaine. 21 600 visiteurs y ont néanmoins été comptabilisés, qui ont au moins pu se réchauffer un moment, avant d’aller admirer la splendide baleine qui avait élu domicile dans la darse en face.

Toutes les photos de la Fête sont sur www.flickr.com/lyoninfo.

La Fête des lumières en chiffres :

- 1 267 000 pages vues sur le site www.fetedeslumieres.lyon.fr
- 1 200 000 voyages comptabilisés par les TCL, le samedi soir
- 46 303 personnes accueillies par l’Office de Tourisme
- 10 000 cyclistes pour illuminer le Magic cube, place Bellecour

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 12 décembre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite