publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Gaypride : foule dans la rue, Saïd en prison
Partager : 
Imprimer

Fierté LGBT

Gaypride : foule dans la rue, Saïd en prison

12 000 personnes (8000 selon la police) ont défilé du parc de la Tête d’or à Bellecour, lors de la traditionnelle Gaypride, la 15ème du nom à Lyon. Placée sous le thème Droit au séjour, droit d’asile : ne transigeons pas !, la manifestation répond à une actualité lyonnaise dont ses organisateurs se seraient bien passés. Un Algérien sans papiers vient d’être amené au centre de rétention de l’aéroport Saint-Exupéry.

2000 personnes de plus que l’année dernière, selon les chiffres des organisateurs ont défilé, chanté, dansé et scandé pendant 3 heures dans les rues de Lyon. 6 chars ont arrosé les fêtards de musique techno et électro... et de mousse, dans une ambiance festive et bon enfant.

Ballons bleus, blancs et roses, drapeaux arc-en-ciel, tenues extravagantes et souvent légères ont ponctué le défilé, qui s’est déroulé sans incident, hormis l’irruption d’une dizaine de jeunes d’extrême droite, qui ont tenté de s’y opposer, et qui ont été rapidement dispersés par les forces de l’ordre. Quelques happenings étaient au programme tout au long de la marche, comme une bénédiction et une messe des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence ainsi qu’une minute de cri pour les LGBT étrangers.

Le thème 2010 Droit au séjour, droit d’asile : ne transigeons pas !, choisi en avril dernier, s’est brusquement trouvé sous les feux de l’actualité. Le 7 juin dernier, la police est venue chercher Saïd, un jeune Algérien homosexuel pour le placer en centre de rétention. Arrivé en France en 2006, en provenance d’un pays qui ne rigole pas avec l’homosexualité, il a fui sa patrie alors que son père voulait le marier de force à une cousine, selon un témoignage recueilli par la Tribune de Lyon.

En couple depuis 3 ans avec René, un jeune Lyonnais avec lequel il s’est pacsé il y a 6 mois, Saïd aurait droit à une carte de séjour vie privée et familiale, selon les associations LGBT. Parallèlement sous le coup d’un obligation de quitter le territoire, il est actuellement détenu au centre de rétention de l’aéroport Saint-Exupéry et peut à tout moment être expulsé.

Photos : © lyon-info.fr

Publié le : samedi 12 juin 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (12 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite