publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Gérard Collomb présente son slogan de campagne
Partager : 
Imprimer

Municipales

Gérard Collomb présente son slogan de campagne

« Évidemment Lyon ». Voilà la bannière sous laquelle le maire sortant compte conquérir un troisième mandat. Une continuité de la précédente devise « Aimer Lyon », selon lui. « Depuis six ans, la ville a beaucoup changé. La déclaration d’amour est devenue une évidence », explique Gérard Collomb. C’est surtout un nouveau coup de menton en direction de Paris, où Gérard le Lyonnais n’a pas trouvé sa place ni même une oreille.

La conférence de presse commence pourtant par une déclaration d’amour à la ville qu’il dirige depuis 2001. « J’aime Lyon, j’y ai consacré ma vie. J’aime ce qu’elle fut, ce qu’elle est devenue, mais peut-être plus encore ce qu’elle deviendra. J’y connais chaque quartier, chaque rue, chaque place, parce que j’y travaille », lance-t-il devant une foultitude de journalistes.

Avant de vanter une nouvelle fois le « modèle lyonnais » dont il est si fier. « Lyon continue à créer des emplois dans une période de crise », souligne le maire sortant, qui a décidé une nouvelle fois de se passer du logo du PS sur ses affiches. Pour entrer en campagne, il compte d’abord présenter son bilan « quartier par quartier, rue par rue, place par place », estimant que la « métamorphose » que Lyon a connu ces treize dernières années est son meilleur argument.

Métamorphose qu’il compte poursuivre. « Nous sommes à la moitié du chemin », juge Gérard Collomb qui reste toutefois encore muet sur son programme. Tout juste avance-t-il quelques chantiers déjà amorcés : la requalification de la Part-Dieu, la construction de la deuxième tranche de la Confluence, la transformation du pôle d’échange de Perrache, l’aménagement des rives de Saône. « Les Lyonnais diront s’ils les veulent ou pas », lance le maire.

Puis de marteler : « être maire de Lyon ne s’improvise pas. Il faut une expérience, un sens des responsabilités, une capacité à trancher. » Histoire d’égratigner ses adversaires, à gauche comme à droite, sans jamais les nommer.

Quant à son destin national, il semble être définitivement compromis, suite à l’interdiction du cumul des mandats que le parlement s’apprête à voter. « Je me plierai à la loi », commente sobrement Gérard Collomb avant d’aller prendre la pose avec ses têtes de liste sur la terrasse du restaurant Têtetoie et sa splendide vue sur Lyon.

Les têtes de liste :

- 1er : Odile Belinga, avocate, 55 ans, ancienne présidente de la Ligue des droits de l’homme
- 2ème : Roland Bernard, hôtelier, 64 ans, vice-président du Grand Lyon
- 3ème : Thierry Philip, cancérologue, 64 ans, maire d’arrondissement
- 4ème : David Kimelfeld, chef d’entreprise, 52 ans, maire d’arrondissement et vice-président du Grand Lyon
- 5ème : Thomas Rudigoz, conseiller municipal et général, 43 ans, ancien collaborateur d’Anne-Marie Comparini
- 6ème : Elvire Servien, chirurgienne, 42 ans
- 7ème : Myriam Picot, avocate, 59 ans, ancienne bâtonnière du Barreau de Lyon
- 8ème : Christian Coulon, dessinateur industriel, 65 ans, maire d’arrondissement
- 9ème : Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, 66 ans

Site de campagne : www.gerardcollomb2014.fr

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 22 janvier 2014, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite
Rassemblement, films, conférences

Quinze jours contre la guerre

A l'occasion de la Journée internationale de la paix, le Mouvement de la paix appelle à un rassemblement à (...)
La suite
Pour mieux respecter l'enfant

Rythmes scolaires : la maire du 1er veut sa propre réforme

Alors que les conseils d'école lyonnais sont partagés sur la réforme proposée par Gérard Collomb, la mairesse du 1er (...)
La suite
Élection du président de l'agglomération

Comment François-Noël Buffet veut gagner le Grand Lyon

« Si on dit que le président du Grand Lyon est toujours le maire de Lyon, on n'a pas besoin d'élection », (...)
La suite