publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > L’aKGB épinglé par SOS Racisme
Partager : 
Imprimer

Un testing s’est révélé positif

L’aKGB épinglé par SOS Racisme

Est-ce que l’aKGB trie ses clients au faciès ? Oui, dit SOS Racisme qui a effectué un testing dans ce bar-restaurant du quartier de Jean-Macé et annonce qu’elle porterait plainte. Jamais de la vie, rétorque la direction qui met en avant le caractère multiculturel de son équipe.

15 discothèques ont été testées dans toute la France par SOS Racisme, dont 3 en région lyonnaise : l’aKGB (7ème), le Bloc (3ème) et l’Imprévu (Ain). Des établissements qui n’ont pas été choisis au hasard. « Nous avons reçu beaucoup de signalements les concernant », explique Ouajdi Feki, coordinateur régional de l’association. Deux fois deux couples, « vêtus correctement », se sont présentés à l’entrée des discothèques. Le premier groupe était composé de personnes maghrébines ou africaines, tandis les autres étaient d’origine européenne.

Pas de souci au Bloc où tout le monde a pu rentrer. Résultat inverse à l’Imprévu ou les 8 personnes se sont toutes fait refouler. « Ils sont un peu select », reconnaît Ouajdi Feki. Le seul endroit ayant posé problème était l’aKGB. Les jeunes européens ont pu passer là ou l’autre groupe s’était vu refuser l’entrée 2 minutes auparavant. « Ce n’est pas la première fois », déplore Ouajdi Feki. « Déjà il y a 3 ou 4 ans, un testing s’y est révélé positif. Puis, selon le témoignage de nos testeurs, aucune personne d’origine africaine ou maghrébine ne se trouvait à l’intérieur. »

« Notre chef de sécurité est camerounais, le chef de salle marocain et l’un des physionomistes russe », rétorque Thierry Lahon, co-gérant de l’établissement, qui assure que « notre clientèle est à l’image de notre équipe. » « L’été dernier nous avons organisé des Happy Nation, des afterwork dédiés aux expatriés lyonnais. » Ces soirées auraient attiré une douzaine de nationalités différentes, selon ce responsable.

A la mairie du 7ème, on tombe des nues. « Pour connaitre les deux gérants, je ne peux imaginer qu’ils fassent preuve de la moindre once de racisme », affirme Romain Blachier, adjoint en charge du commerce, qui « espère qu’il s’agit d’un simple malentendu qui sera rapidement réglé. » Même son de cloche chez Zorah Ait Maten, adjointe à la sécurité : « On a l’habitude de travailler avec eux et on n’a jamais eu de problèmes de discrimination. » C’est donc la justice qui tranchera, saisie par SOS Racisme.

En France 4 des 15 testings se sont révélés positifs : outre l’aKGB, le Duplex et Madame à Paris, ainsi que le Bristol à Besançon. En revanche, les 5 établissements grenoblois du panel ont passé le test haut la main. « Nous regrettons que la France soit dans la moyenne des pays européens en matière de discrimination à l’entrée des établissements de nuit », écrit l’association dans un communiqué.

Photo : DR

Publié le : mardi 8 mars 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite