publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Ecologie > La plus belle rose primée à Lyon
Partager : 
Imprimer

Miss Rose Internationale

La plus belle rose primée à Lyon

Le 81ème Concours International de roses de Lyon a rendu son verdict et décerné 17 prix dans 4 catégories différentes, après avoir examiné un tableau impressionnant de roses de toutes les couleurs. Au total, 65 variétés ont été soumises à l’appréciation du jury. Et la plus belle de toutes s’appelle Pink Paradise.

85 maisons ont participé cette année à ce concours qui a lieu tous les ans à Lyon. La 81ème édition a porté sur des fleurs déposées en 2009 et 2010. Les 26 membres de jury devaient apprécier, dans chaque catégorie (grandes fleurs, fleurs groupées, rosiers paysagers et rosiers grimpants), pas seulement la beauté, mais aussi le parfum et l’entretien des fleurs.

Si de nombreux pays européens et même américain ont participé, seules la France, l’Allemagne et la Belgique sont reparties avec des trophées. La France a raflé 11 prix, tandis que l’Allemagne en a gagné 5 et la Belgique 1 seul. Les 3 prix spéciaux (le Prestige de la rose, la Palme du jardin et la Coupe du parfum) ont tous été gagnés par des horticulteurs français. Tout comme le Grand prix, celui de La plus belle rose de France qui a été remporté par Arnaud Delbard, un professionnel installé dans l’Allier.

Sa fleur, Pink Paradise (photo), s’est également vue décerner le prix de La Plus Belle Rose du Siècle dans la catégorie Grandes Fleurs. L’horticulteur, qui n’en est pas à son premier trophée, s’est montré enthousiaste : « Je fais ce travail depuis 12 ans et je suis très fier d’avoir été sélectionné et bien sûr d’avoir gagné ce concours », s’est-il exclamé, « d’autant plus que la concurrence était internationale. »

« Chaque année, le concours accueille de plus en plus de candidats et de créations de roses : 15 nouvelles variétés lors de cette dernière présentation. Parmi celle-ci, aussi des roses violettes, très rares », s’est félicité Maurice Jay, le président de la Société française des roses.

Lyon, ville des roses

De son côté, la ville de Lyon donne un coup de main aux manifestations rosiéristes. Avant d’accueillir en 2015, le Congres mondial des roses, la mairie a déjà entrepris des travaux. Ainsi, un immeuble au Bachut (8ème arrondissement) s’est parée d’une Fresque des roses, une œuvre (comme souvent à Lyon) de Cité création. Elle sera inaugurée le 20 juin. « Nous pensons aussi restaurer les roseraies du jardin botanique et de cette façon contribuer à l’embellissement et au développement durable de la ville », annonce Gilles Buna, adjoint au Maire délégué à l’aménagement et à la qualité de la ville.

Photos : DR

Publié le : jeudi 9 juin 2011, par Angela Murgulescu

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Main rouge au Grand Lyon

« La Métropole ne fait pas assez pour le climat ! »

Samedi 13 octobre, ils étaient à nouveau 15 000 selon les organisateurs et 10 000 selon la police, 120 000 dans 86 (...)
La suite
Climat

Une nouvelle marche pour que « les promesses soient tenues »

Ils entendent « mettre la pression sur les politiques », explique le vidéaste Usul, auteur d'un clip qui appelle à (...)
La suite
Nettoyons la nature

« Ça me fait mal au cœur »

Le lieu est un véritable dépotoir. A quelques pas des quatre tours de l'Observance (Lyon 9ème), le glacis du Fort (...)
La suite
15 000 personnes pour le climat

Climat : une marche pour réveiller les politiques

Une chaine humaine était prévue autour de l'hôtel de ville mais les trois rues qui bordent le bâtiment ainsi que (...)
La suite
Sauver la planète à Lyon

Grand Lyon : le Plan climat, pourquoi c'est important

Alors que l'été 2018 a été le deuxième le plus chaud jamais enregistré, le Grand Lyon travaille sur son prochain Plan (...)
La suite
Recycler, réutiliser, moins jeter

Ressourcerie : un projet solidaire pour s'équiper à prix doux

Des assiettes, des vêtements pour quelques sous, des livres à prix libre, un ordinateur à 30 euros, des disques vinyle (...)
La suite
Conférence par ci, schéma par là

Le Grand Lyon, fait-il assez pour le climat ?

« Dans vingt ou trente ans, on pourra traverser la Saône à pied, l'été. » Face à ce constat inquiétant, le Grand Lyon (...)
La suite