publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > La tour UAP disparaîtra à partir de janvier
Partager : 
Imprimer

La déconstruction commence

La tour UAP disparaîtra à partir de janvier

Souvent annoncée, la déconstruction de la tour UAP, vieux vestige du début des années 70, inoccupé depuis 1994, commencera début janvier. Elle durera environ 5 mois. Puis, la construction de la future tour Incity pourra démarrer.

Elle n’existe pour l’instant qu’en images de synthèse, mais la tour Incity, qui prendra la place de la tour UAP, sera la plus haute de Lyon. De peu, puisque sa coiffe, qui culmine à 170 m, ne dépasse que de 5 m la pointe du Crayon, sans compter toutefois le mat sur son toit qui chatouille les 200 m.

Le projet a cependant pris du retard. Prévue pour début 2014, la livraison de la tour ne devrait finalement avoir lieu que courant 2015. Car il fallait d’abord trouver un locataire pour cet édifice de 39 étages. Ce n’est qu’en juin de cette année, que la SNCF a signé pour un peu plus de la moitié des 40 000 m² disponibles. Une signature tardive qui a provoqué un arrêt du chantier pendant 10 mois.

850 tonnes de gravats ont déjà été évacués lors du curage intérieur, entre juillet 2009 et avril 2010. Bonne nouvelle, alors qu’on la disait fortement amiantée, seuls 5 m3 de matériaux contenant de l’amiante (essentiellement des joints, conduits de câbles et clapets coupe-feu) ont été enlevés. La démolition de l’anneau qui ceinture le bas de la tour sera, elle, achevée début décembre.

La tour UAP portera une coiffe blanche

Dès début janvier commencera alors la déconstruction de la tour elle-même. Pour l’occasion, celle-ci sera coiffée d’une charlotte géante, censée protéger riverains et passants de la poussière et du bruit. Cette technique est habituellement réservée à la démolition de centrales nucléaires.« Elle est utilisée en exclusivité mondiale pour ce genre de chantier », se félicite Thibault Dubreuil, responsable ces travaux chez GFC Construction, filiale du groupe Bouygues. La charpente métallique d’un poids de 250 tonnes, recouverte d’une bâche, sera préparée au sol, puis assemblée au sommet de la tour.

Chaque bout aura auparavant été montée par une grue de 103 m de haut, « l’une des plus grandes utilisées en Europe », précise Thibault Dubreuil. Celle-ci, spécialement fabriquée en Allemagne pour le chantier lyonnais, sera installée à partir de lundi prochain. 22 camions seront nécessaires pour en acheminer les pièces.

Une fois la grue installée, les travaux de déconstruction seront exécutés à l’intérieur de cette coiffe de protection, qui descendra au fur et à mesure de l’avancement du chantier, au rythme prévisionnel d’un étage par semaine. La tour, qui en compte 25 pour une hauteur de 74 m aura ainsi disparue d’ici juillet 2012. Le tronc qui comporte les 5 derniers étages tombera toutefois à l’air libre sous les coups d’une pelleteuse doté d’un bras de 36 m de long.

La protection des riverains prise en compte

Une douzaine de capteurs mesureront en permanence le bruit, les vibrations et la poussière causés par le chantier. Dès l’été prochain, une maquette de la future tour sera exposée dans un Algeco spécialement aménagé, à l’instar de l’Oxygène room, installé avenue Vivier-Merle le temps du chantier de la tour éponyme. Comme celui de sa petite sœur, le chantier de la tour Incity pourra être visité. 10 000 personnes avaient défilé sur les échafaudages de la tour Oxygène. La première visite du chantier de déconstruction aura lieu en janvier. Elle sera toutefois réservée aux élus et à la presse.

Photo : DR

Publié le : mardi 15 novembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • La tour UAP disparaîtra à partir de janvier 10 janvier 2012 à18:21, par Boss

    Bonjour !
    Cette tour,comme prévu par les ’’édiles’’de la Ville,ne comporterait pas de parkings.....! Vraiment ?
    Combien va payer la ville pour entériner cette lacune ?
    C’est peut-être pour cette raison que l’on pourra transformer la rue Garibaldi en une tranquille promenade !!!
    Des ’’édiles’’qui se targuent de gérer Lyon comme une
    ville internationale....A comparer avec des Villes qui le sont au-delà du Rhin...sans le proclamer.....mais en l’assumant.Voir aussi un tram qui ’’dessert’’(quel sens ?)son aéroport...pour N.-Y.via.....Paris !
    Il est vrai que les Armes de la Ville déclarent<....>..!

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite