publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Le TNG à l’heure belge
Partager : 
Imprimer

Théâtre

Le TNG à l’heure belge

La saison 2010/11 ouvre sur un hommage au théâtre belge, puis explore l’histoire du monde, avant de partir à la découverte de la lune. Fraîchement reconduit à la tête du Théâtre nouvelle génération (TNG) de Vaise, son directeur, Nino d’Introna, a présenté la nouvelle saison à la presse.

L’info tombait à pic. Une lettre du ministre de la culture, Frédéric Mitterand annonçait la bonne nouvelle : Nino d’Introna est reconduit pour 3 nouvelles saisons, le ministre le félicitant du travail accompli. Reconnu Centre dramatique national depuis 1981, le TNG fait parti du très select club des 33 institutions culturelles hexagonales (5 en Rhône-Alpes) bénéficiant de ce label.

Pour sa septième saison à la tête de l’institution, Nino d’Introna propose treize spectacles et la cinquième édition du festival international Ré-génération. A la rentrée, ce sont nos voisins d’outre-Quiévrain qui seront l’honneur avec quatre pièces présentant La Belgique dans tous ses États. Et surtout les Flamands, le directeur jugeant leurs voisins francophones un peu trop « traditionnels ».

Le spectateur découvrira ainsi Hamlet version western, avec guitare électrique et cheval de bois. « Ça joue, ça chante et ça danse », commente le directeur. Puis Première Neige et son très bel univers ludique et poétique. Troubles : ô !..., iii..., ahh ! est une petite forme de théâtre de marionnettes, qui propose des dialogues très décalés sur le thème universel de l’amour. Enfin, les Pignoufs décrit la rencontre entre deux personnages, le premier un garçon grossier, égoïste, la seconde, une belle blonde, spontanée.

Après ce voyage au plat pays, un autre, La Petite Odyssée invite à traverser les siècles, du Moyen âge aux Temps modernes. Présenté sous forme de triptyque (à voir séparément ou à la suite), ce périple n’est pas celui d’Ulysse. Ici, la voyageuse s’appelle Odyssée, une adolescente vivant au Moyen-Age. Elle a le pouvoir de remonter le temps. Normal, c’est une marionnette.

L’année 2011 démarrera avec la 5ème édition du festival Ré-génération, résolument tourné vers l’international, invitant des compagnies françaises, italiennes, espagnoles, allemandes et québécoises, avec le concours de nombreux instituts linguistiques.

De son côté, Nino d’Introna, directeur du TNG, a reprogrammé sa création de cette année Du pain plein les poches et une nouvelle, Terres. Cette dernière qui met en scène 4 acteurs, s’inspire du conflit israélo-palestinien, tandis que des classiques seront revisités avec le Bourgeois Gentilhomme, adapté par Philippe Car et Comment ai-je pu tenir là-dedans ? tiré de la chèvre de Monsieur Seguin, et nommé aux Molières 2010.

Photos : TNG

Publié le : lundi 7 juin 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (3 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite