publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Le collège de demain se décline au numérique
Partager : 
Imprimer

Conseil général

Le collège de demain se décline au numérique

Cent-cinquante enseignants étaient rassemblés ce mercredi sous les ors de l’hôtel de département, transformé pour l’occasion en showroom hightech. Le but : développer l’usage de l’informatique dans les collèges. Et les projets ne manquent pas dans le Rhône : du déploiement de tablettes tactiles à l’installation de geek-rooms en passant par l’utilisation de tables interactives, l’avenir s’annonce numérique.

« Le Rhône est un département phare », s’enthousiasme Philippe Daubignard, le tout nouveau directeur adjoint en charge du « numérique éducatif » au ministère. Le département a en effet quelques réalisations à son effectif. Il dispose depuis 1993 d’un réseau de fibres optiques qui relie la quasi-totalité des communes et profite aujourd’hui aux écoles, collèges et autres mairies. Depuis 2001, le site laclasse.com, développé par Erasme, le centre de recherche numérique du département, propose différents services aux enseignants et élèves : e-mail, forum, stockage en ligne ou encore accès aux notes et absences. Enfin, d’ici juin, toutes les classes de collège disposeront d’un tableau blanc interactif.

Les rencontres numériques organisées depuis trois ans ont pour but de « susciter la créativité de la part des enseignants », explique le département du Rhône. Numérique et handicap, cours en ligne ou encore apprentissage de langues font partie des ateliers proposés aux enseignants qui peuvent aussi se familiariser avec l’utilisation d’une table tactile, développée par Erasme en collaboration avec la société lyonnaise Biin. Cette sorte de grosse tablette sur pieds permet de travailler en groupe sur des applications développées par des professeurs de SVT et de français.

Contrairement à des départements comme la Corrèze ou la Somme, le Rhône ne compte pas doter tous les collégiens de tablettes tactiles. Un dispositif jugé trop onéreux. « On sait bien que les appareils sont obsolètes au bout de deux ans », commente Catherine Voisin, chargée de mission à la Maison du Rhône numérique.

Pour éviter néanmoins, un jour, aux collégiens d’avoir à porter tous les jours des cartables d’une dizaine de kilos, le département compte plutôt sur le fait que de plus en plus de jeunes possèdent leur propre tablette et pourront donc les apporter en classe. Encore faut-il que les manuels de cours existent en version téléchargeable. « Ce sont les éditeurs qui ont les clés », pointe la présidente du conseil général Danielle Chuzeville.

En revanche, 39 collèges disposent déjà d’une ou de plusieurs classes mobiles, équipées d’une trentaine de tablettes chacune. Un nouvel appel à projets vient d’ailleurs d’être lancé par le conseil général afin d’équiper une dizaine de classes supplémentaires. Les professeurs intéressés ont jusqu’en juin pour soumettre leur projet.

Le conseil général des jeunes, qui se compose d’une soixante élèves de 4ème élus dans le département, n’est pas en reste. Il penche actuellement sur la création de geek-roomd, équipés d’ordinateurs connectés à Internet, permettant aux élèves de surfer sur les réseaux sociaux pendant la pause de midi ou les heures de permanence. L’idée est encore au stade de projet mais des premières expérimentations pourraient avoir lieu à la rentrée.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 23 avril 2014, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite