publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Le festival Lumière est ouvert... en attendant Depardieu
Partager : 
Imprimer

Une semaine de cinéma ancien

Le festival Lumière est ouvert... en attendant Depardieu

Il était 21h01 quand une trentaine de cinéastes, réunis autour de Thierry Frémaux, Bertrand Tavernier et Gérard Collomb, suivie par 4000 spectateurs, ont clamé la phrase mythique : « Nous déclarons Lumière 2011, la troisième édition du festival de cinéma, ouvert ! »

Le coup d’envoi de la troisième édition du festival de cinéma de Lyon et du Grand Lyon a été donné lundi soir dans une halle Tony Garnier comble. Dédié à l’histoire du cinéma, le festival s’est logiquement ouvert par un film muet en noir et blanc... de 2011 : The Artist de Michel Hazanavicius. Le film raconte l’histoire de George Valentin, star du muet, qui voit sa vie s’effondrer lorsque le cinéma se découvre la voix. Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle de Chantons sous la pluie, film de 1952 projeté à la même occasion en 2010, en présence de son réalisateur Stanley Donen. La projection s’est conclue par une standing ovation des 4000 spectateurs présents dans la « plus grande salle de cinéma », selon un Gérard Collomb visiblement ravi de l’évènement.

Comme tous les ans, Thierry Frémaux, président du festival Lumière et accessoirement délégué général de celui de Cannes, avait puisé dans son carnet d’adresses pour faire une brochette de stars et starlettes du 3ème art autour des têtes d’affiche de The Artist, Jean Dujardin et Bérénice Béjo (photo). On a ainsi pu apercevoir les Lyonnais de l’étape Sylvie Testud, Dominique Blanc et Laurent Gerra, mais aussi Stephen Frears, Benicio del Toro, Gilles Lelouche, Elsa Zylberstein, Agnès Varda, Clotilde Courau et de nombreux autres, invités à présenter des films tout au long de la semaine. Gérard Depardieu, lauréat du prix Lumière 2011, n’arrivera, lui, que vendredi.

Seul bémol, ce festival dédié à l’histoire du cinéma se cherche toujours un fil conducteur et ressemble de plus en plus à un méli-mélo de vieilles bobines, regroupées en presque autant de catégories qu’il y a de films projetés : des rétrospectives Jacques Becker et William A. Wellmann, Yakuza (films de gangsters japonais), hommages à Kevin Brownlow et Roger Corman, cinéma muet, cinéma de Turin, science fiction etc. Sans oublier une ribambelle de long-métrages de Gérard Depardieu.

Toutes les photos de la cérémonie d’ouverture sont sur www.flickr.com

Info : jusqu’au 9 octobre, www.festival-lumiere.org

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mardi 4 octobre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite