publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Législatives : le NPA veut « faire entendre une autre voix »
Partager : 
Imprimer

Seulement six candidats

Législatives : le NPA veut « faire entendre une autre voix »

« François Hollande ne soulève pas l’enthousiasme », glisse Danièle Canton, coordinatrice du NPA dans le Rhône. « Il reste soumis au diktat des marchés. » C’est donc pour représenter une autre gauche que le NPA présente six candidats aux législatives.

« On sait qu’on ne sera pas élus, qu’on ne fera pas un score », tempère Françoise Chalons, candidate dans la troisième, « mais on a envie de défendre nos idées. » Parmi lesquelles : remboursement à 100% des frais de santé, hausse de tous les salaires de 300 euros, interdiction des licenciements ou encore une retraite pleine et entière à 60 ans avec 37,5 annuités.

Des nuances à gauche du PS

Un programme proche de celui des frères ennemis du Front de gauche. « On a pas mal de luttes en commun », reconnaît Françoise Chalons, qui n’aime toutefois pas le « professionnalisme de Mélenchon », ni les « relents de protectionnisme » qu’elle reproche au quatrième homme de la présidentielle. En contradiction avec la ligne internationaliste du NPA.

Quant au PS, si le NPA reconnaît que « François Hollande représente un espoir pour les gens », les points communs s’arrêtent là. « Partout en Europe, les partis socialistes ont fait la même politique que la droite », écrit le mouvement, qui revendique 4000 adhérents en France et 60 dans le Rhône. « François Hollande et la gauche libérale s’apprêtent à avaliser le pacte budgétaire qui imposera à tous les peuples la règle d’or de l’austérité, au prix de nouvelles attaques contre les populations. »

Six candidats pour quatorze circonscriptions

« On avait prévu une dizaine de candidats », indique Danièle Canton qui se présente à Villeurbanne. L’« urgence » et le « manque de moyens » ont toutefois eu raison des ambitions du parti. Le choix des circonscriptions aurait été effectué en fonction des « quartiers où nous avons un travail militant ».

Résultat : des candidatures qui risquent de gêner la gauche :
dans la 11ème, théâtre d’un duel fratricide à droite, et la 13ème, où le Front national est en embuscade. « Ça a fait beaucoup débat chez nous », reconnaît Françoise Chalons, qui réfute toutefois l’idée de vote utile. « Nos candidatures permettent de faire entendre une autre voix », conclut Danièle Canton.

Les candidats :

- 2ème circonscription : Fabrice Cros (suppléante : Margot Béal)
- 3ème circonscription : Françoise Chalons (Hugo Decaster)
- 6ème circonscription : Danièle Canton (Denis Darmurey)
- 7ème circonscription : Christiane Bert (Yannick Vincent)
- 11ème circonscription : Christian Castro (Monique Leyrit)
- 13ème circonscription : Marianne Prevost (François Alfandari)

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 28 mai 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite