publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Les cars du Rhône testent une nouvelle formule
Partager : 
Imprimer

Plus rapides, plus ciblés

Les cars du Rhône testent une nouvelle formule

Les cars bleus et blancs du département du Rhône comptabilisent 1 970 000 voyages (hors scolaires) par an, soit autant que les bus TCL en 4 jours. Le département assure en effet une mission de service public sur tout le territoire, en dehors des agglomérations de Villefranche et Lyon. Si chaque commune rhodanienne a bien accès au réseau de transport en commun départemental, nombre de cars et navettes roulent presque à vide tandis que d’autres sont coincés dans les bouchons lyonnais. Pour optimiser son service, le département le réorganise.

La nouvelle organisation comprend la création de lignes express sur des axes fréquentés, mais non desservis en train. Avec un nombre d’arrêts réduit, elles doivent garantir des temps de trajet rapides et une fréquence élevée (au moins un car toutes les demi-heures). La première ligne express sera mise en service le 1er septembre sur l’axe Colombier-Saugnieu - St-Laurent-de-Mure - St-Bonnet-de-Mure - Grange Blanche.

De manière générale, les lignes seront organisées de manière à rabattre les voyageurs vers la gare ou le métro le plus proche, en évitant au maximum de pénétrer au cœur de l’agglomération lyonnaise.

Autre nouveauté, les 402 lignes scolaires seront désormais accessibles à tout le monde. 18 d’entre elles, verront même leur parcours modifié, afin de desservir certains centres-bourg, pôles d’activité et de loisirs. Leurs horaires restent toutefois calés sur ceux des établissements scolaires.

De la même manière, l’abonnement scolaire donne désormais accès à l’ensemble du réseau et notamment au nouveau service à la demande. Avant, les navettes allaient de centre-bourg à centre-bourg. Peu pratique. Désormais, elles viendront prendre les usagers au plus près de chez eux. « Il y aura une dizaine de points d’arrêt par commune », précise Denis Longin, porte-parole du Conseil général. « Cela permettre aux jeunes d’être autonomes et d’aller seuls à leur centre sportif et revenir ».

Le nouveau système a été expérimenté depuis 3 ans dans 4 secteurs (Monsols, Lamure-sur-Azergues, Le Bois-d’Oingt et les Monts du Lyonnais). « Un succès formidable », assure Denis Longin. Pour réserver son trajet, il convient d’appeler la veille avant 15h. Dès la rentrée, ce nouveau service sera accessible aux habitants de Colombier-Saugnieu, Genas, Jons, Pusignan, St-Laurent-de-Mure et St-Bonnet-de-Mure, avant d’être généralisé à tout le département à partir du 1er juillet 2013.

Si le déplacement coûte 38 euros au département, le prix du ticket unitaire reste, lui, à 2 euros. La nouvelle offre se fait à coût constant assure le département qui dépense 97 millions d’euros par an pour les transports en commun.

Photo : DR

Publié le : dimanche 8 juillet 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Les cars du Rhône testent une nouvelle formule 21 août 2013 à18:40, par ANNE MARIE LARGE

    Tombant aujourd’hui par hasard sur cet article je suis interpelée par l’affirmation de Denis Longin porte parole du Conseil Général du Rhône parlant du Transport à la demande "Il y aura une dizaine de points d’arrêts par commune".

    J’habite Pouilly-le -Monial et je suis une ex usagère de la regrettée ligne 202 Tarare-Villefranche qui me convenait parfaitement en m’assurant une certaine liberté.

    Que M. Longin me trouve plusieurs points d’arrêts à Pouilly-le-Monial me satisferait beaucoup. Quant au TAD cette solution trop rigide empêche toute spontanéité et ne permet pas de gérer les imprévus de la vie. Et encore faut-il pouvoir les joindre ????

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite