publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Les opposants ne désarment pas
Partager : 
Imprimer

OL Land

Les opposants ne désarment pas

« On nous ment ! » lance Michel Forissier, maire UMP de Meyzieu à une salle Jean Poperen, pleine comme un œuf et entièrement acquise à sa cause. Après Décines et Chassieu, c’était la troisième réunion publique tenue par les opposants au Grand Stade. Ils ont appelé les participants à venir massivement en mairie remplir le registre de l’enquête publique en cours.

« Il y a des gens qui nous disent qu’un stade de 60m de haut, du béton, c’est bon pour l’environnement », tonne le Maire. « Ce n’est pas parce qu’on met des panneaux photovoltaïques sur le toit qu’il devient écologique », renchérit Philippe Meunier, député UMP. L’opposition au projet efface les clivages politiques dans l’Est lyonnais. Ainsi, les deux élus UMP côtoyaient le maire PS de Chassieu et le conseiller municipal vert Étienne Tête, ainsi que nombre d’associatifs, comme Franck Buronfosse, président de Carton Rouge.

Aucun argument pro-stade n’a trouvé grâce aux yeux des orateurs. Le stade créerait des emplois ? « On nous prend pour une réserve d’indiens dans laquelle il n’y aurait rien », s’étrangle le maire de Meyzieu, qui fait valoir les zones d’activités existantes. Forissier jaloux parce que le stade ne se fait pas chez lui ? « Il n’y a pas 50ha disponibles à Meyzieu. Si, le Grand Large mais sur pilotis ça va être difficile », s’amuse-t-il.

Mais le grief principal porte évidemment sur l’accessibilité de la future enceinte, desservie par une seule ligne de tram, le T3 qui devra être prolongée jusqu’au stade. Insuffisant clament les opposants, chiffres à l’appui. Ainsi, selon leurs calculs, le tram ne pourra transporter qu’entre 1600 et 2100 passagers par heure contre 8000 à 11 000 pour le métro B qui dessert Gerland. « Vous savez que la rocade est est saturée et on nous dit que les soirs de match il n’y aura pas de problème », s’indigne Michel Forissier. Et de prévenir ses administrés : « Le stationnement sauvage, vous n’y échapperez pas. »

« Ce n’est pas fait » avertit Etienne Tête. Car tous les terrains du Montout n’appartiennent pas au Grand Lyon. « L’expropriation n’est pas si simple que ça », estime l’élu. Et de poursuivre : « Si on peut exproprier, il faut alors rediscuter du Puisoz ». Ce terrain situé entre Lyon et Vénissieux, desservi par le métro D et le T4 et qui appartient au groupe Leroy Merlin, était un temps pressenti pour accueillir l’OL Land. Avant que Jean-Michel Aulas ne réchigne devant le prix du foncier.

Avec Philippe Meunier, l’élu vert promet une bataille juridique contre le projet et a d’ores et déjà identifié plusieurs angles d’attaque. Exemple : un amendement, que le député UMP a fait adopter en juin dernier, prévoit la consultation des communes riveraines. Volontairement vague, selon son auteur, il ne dit pas lesquelles. « Quelle que soit la liste [des communes concernées, ndlr] qui sortira, nous l’attaquerons », menace Meunier, pour qui le combat prend des allures chevaleresques. « Je suis sur mon cheval », a-t-il déclaré, « Jean-Michel Aulas m’a cherché, et bien il m’a trouvé. » Avant de poursuivre : « Un club n’est pas [juste] une marque. Si on est dans le sport, on doit avoir une âme et des valeurs. Et l’âme de l’OL c’est Gerland ! » Et le député de promettre d’« essayer de faire comprendre cela au président de la république. »

« On a écouté un discours très clair », se félicite Rémy Petiot, secrétaire du Collectif d’associations de l’Est lyonnais, en guise de conclusion, « c’est dommage que les assemblées d’élus ne l’aient pas entendu. »

Photos : lyon-info.fr

Publié le : mardi 1er décembre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (5 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


  • Les opposants ne désarment pas 2 décembre 2009 à18:10, par guainde

    Arrêtez le massacre, on a besoin de projet qui nous feront tous manger demain...arrêtez de jouer au plus fort, de vous prendre pour des zorro qui n’ont pas d’intérêts a recreéer des emplois !
    Merci et on a faim, on veut manger a la fin du mois.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite