publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Maison d’Assise : des pauvres chez les riches du 6ème
Partager : 
Imprimer

Un bouleversement pour les habitants

Maison d’Assise : des pauvres chez les riches du 6ème

L’opération a failli ne pas voir le jour. 62 logements sociaux et 35 chambres d’étudiant ont été livrés lundi matin par Habitat et humanisme dans le très huppé quartier de la Tête d’or. Un chantier réalisé avec 2 ans de retard, en raison d’une guérilla judiciaire livrée par un collectif d’habitants.

« Il y avait beaucoup de peurs, d’attaques, de violence », se souvient le cardinal Philippe Barbarin. A coup de pétitions et de procès, habitants mais aussi parents d’élève de l’école maternelle en face, ont tenté de faire échouer le projet.

Leurs arguments : des loyers sociaux qui feraient baisser la moyenne du quartier, ou encore la hauteur du bâtiment. « Que des arguties », s’indigne père Bernard Drevet, fondateur d’Habitat et humanisme, une association catholique qui agit depuis 25 ans en faveur du logement et de l’insertion des plus démunis. « J’ai dû déposer un recours pour discrimination sociale pour qu’ils arrêtent. »

« Il y a des pauvres, il y a des gens différents, ça fait beaucoup », ironise Jean-François Carenco, le préfet du Rhône, qui a soutenu le projet. « L’État a marqué beaucoup d’attention au paradigme de la mixité sociale », reconnaît Bernard Drevet.

L’immeuble, à l’angle entre la rue Trochet et la rue Tête d’or (Lyon 6), a été construit à la place de l’ancien couvent des Sœurs Franciscaines. Plus qu’au nombre de 3, celles-ci occupent d’ailleurs l’un des appartements du nouvel immeuble.

Baptisé Maison d’Assise, il comprend 62 logements, dont 28 vendus en accession sociale (3800 euros/m²) et 34 proposés à la location sociale (entre 5 et 9 euros/m²). Des prix défiant toute concurrence dans ce quartier où les appartements se négocient entre 5 et 6000 euros/m². « Des logements abordables » se réjouit le président d’Habitat et humanisme, en ligne avec l’ambition de l’association d’obtenir un logement pour tous. « Il est difficile de souhaiter un joyeux Noël, lorsque des familles n’ont pas de toit. »

Ici, le concept de mixité est poussé jusqu’au bout. Les appartements sociaux partagent le même pallier que ceux en accession, et les prestations sont les mêmes. « Personne ne peut savoir lequel est un logement social », se félicite Bernard Drevet.

Une organisation qui a permis à l’architecte Didier-Noël Petit de lancer une pique à Gérard Collomb. « A la Duchère, sur un lot, on réserve un immeuble à l’Opac et vend les 3 autres aux promoteurs privés », a-t-il persiflé. « Le jour où on arrive à la mixité sociale à l’intérieur d’un bâtiment, on aura fait un grand pas en avant. La vraie mixité est celle des hommes. »

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 19 décembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Michael Augustin : un grand gros menteur sur le site de lyon-info ?

    Nous habitons ce quartier à qqs pas de la dite M.D.A. D’une part, il est faux que ce quartier soit "très huppé" ! Il est aussi constitué de résidences HLM (notamment à 150 m de la M.D.A angle Tronchet/Garibaldi), d’immeubles anciens sans ascenseur habités par des personnes âgées à faibles revenus, d’actifs appartenant à la classe moyenne, de chômeurs en recherche d’emploi, etc. Et oui la rue Tète d’Or n’est pas le bd des Belges mais là encore, méfiez-vs des a priori faciles : 1 élu du 6ème annonçait récemment les résultats d’1 étude portant sur les revenus moyens des habitants du 6ème : 1500€/mois ! Ns sommes loin des revenus de patrons du cac-40. C’est d’ailleurs 1 des atouts certains de notre quartier : sa mixité sociale qui n’a pas attendu la création de la MDA pour exister & y être bien vivante depuis des années !

    Le grand mouvement d’opposition à la MDA dont fait état M.Augustin n’a pas fait grand bruit, ni grands remous, ni pétition, ni information ou désinformation pas plus à l’école, qu’ailleurs.

    Peut-être les propos d’1 promoteur jaloux qui aurait tenté de faire capoter le projet mais au niveau des habitants & commerçants du quartier, ce sont essentiellement les nuisances (bien réelles elles !) occasionnées par les trvx qui ont retenu l’attention (bruits jr & nuit, pbs de stationnement, etc).

    Le retard de construction, dont fait état M.Augustin, fût à notre connaissance lié à des pbs d’infiltration d’eau non prévus : 2 énormes pompes ont d’ailleurs travaillé jour & nuit pdt de très longs mois avt de venir à bout de cette nappe.

    Enfin, les prix indiqués pour l’accession sociale à ces appartements ns semble bien élevés. Il suffit de consulter les offres de vente d’appartements sans caractère social aucun du quartier pour s’en rendre compte.

    Non, M.Augustin, n’est vraiment pas bien renseigné. Pire, il préfère diffuser de fausses infos allant dans le sens d’a priori plutôt que de prendre le temps d’1 enquête sur le terrain où 1 toute autre chanson lui aurait été chanté. Car ici des populations différentes se côtoient sans pb depuis de très très nombreuses années (cf. historique du quartier) & il faut vraiment ne jamais le fréquenter pour affirmer le contraire.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite