publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Marche des Beurs : cafouillage aux Minguettes
Partager : 
Imprimer

Un lapin posé au ministre

Marche des Beurs : cafouillage aux Minguettes

Le ministre de la Ville François Lamy (médaillon) s’est rendu ce lundi à Vénissieux pour célébrer les 30 ans de la Marche des Beurs. Il devait à cette occasion rencontrer Toumi Djaïdja, figure emblématique de cette Marche et dévoiler une plaque commémorative. Mais rien ne s’est passé comme prévu.

Le 15 octobre 1983, une dizaine de « loubards », comme la presse de l’époque les surnommait, des Minguettes, encadrés par quelques ecclésiastiques lyonnais, avaient entamé une longue Marche pour l’égalité et contre le racisme. Dans un contexte de chômage, de délinquance et de meurtres racistes, leur départ de Marseille est passé quasi-inaperçu, alors que leur arrivée à Paris, le 3 décembre a été accueillie par 100 000 personnes entre la Bastille et Montparnasse. Dans la soirée, François Mitterrand a reçu une délégation de marcheurs.

Ce lundi 14 octobre 2013, François Lamy devait donc dévoiler une plaque commémorative dans le quartier de Monmousseau aux Minguettes dont étaient originaires les marcheurs. Mais Toumi Djaïdja, figure symbole de cette Marche n’est pas venu. Sous le titre « Récupération ou reconnaissance de la Marche pour l’égalité ? », il écrit dans un communiqué : « Je ne peux cautionner l’inaction politique en signant un chèque en blanc au gouvernement. »

Déplorant que « malgré des avancées certaines, l’inégalité frappe toujours voire plus encore », il pointe que « beaucoup d’entre nous vivent dans des conditions inadmissibles, laissés non pas sur le bas-côté de la route mais dans le fossé des inégalités : le mal-logement, l’exclusion, la paupérisation, la marginalisation » et réclame « des décisions politiques courageuses et concrètes pour que l’histoire de nos quartiers populaires s’inscrivent enfin dans l’histoire de notre pays ».

L’inauguration et la balade dans le quartier ont ainsi dû être annulées, et François Lamy a filé directement au cinéma Gérard-Philipe pour une rencontre avec des associations et deux marcheurs, prévenus la veille par des amis. « Les habitants de Vénissieux n’ont pas besoin de médailles et de plaques », a relativisé Farid L’Haoua, l’un des participants à la Marche. « Ils veulent qu’on arrête de les stigmatiser. »

Puis, Michèle Picard, la maire de Vénissieux, a tenu à prendre la défense de son prédécesseur Marcel Houël, premier magistrat de 1962 à 1985 et bâtisseur des Minguettes. « Le problème des grands ensembles ne sont pas ceux qui les ont construits mais ceux qui les ont abandonnés », a-t-elle estimé à l’adresse du ministre de la Ville. « Les habitants n’y habitaient pas, ils y étaient assigné à résidence », a poursuivi l’élu, pointant « les manquements de l’État ».

Des manquements visiblement réparés, à l’en croire François Lamy. « J’ai visité 150 quartiers depuis que je suis ministre et l’agglomération lyonnaise est celle qui évolue le mieux », a-t-il déclaré

Photos : DR, Michael Augustin

Publié le : lundi 14 octobre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite