publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Mermoz poursuit sa mue
Partager : 
Imprimer

Les bétonneuses ont investi le quartier

Mermoz poursuit sa mue

Depuis la démolition de l’autopont, le quartier revit. Engagée depuis 2008, la rénovation complète de Mermoz Nord est aujourd’hui à mi-chemin. L’occasion de faire le point sur la métamorphose d’un quartier.

Des grands ensembles qui marquaient il y a peu encore le secteur Mermoz Nord, il n’en restera bientôt presque plus rien. Seule une barre et demie, les plus petites, et la tour de 15 étages sont conservées. Elles auront été complètement rénovées et les appartements agrandis.

A la place des autres, de nouvelles voiries sont en train d’être créées et une multitude de petits bâtiments auront poussé. Parallèlement, le taux de logements sociaux passera de 100% à 52%.

Un quartier renaît

Pendant 40 ans, Mermoz était coupé en deux par l’autopont qui menait à l’A 43. « Ça a été longtemps l’un des faubourgs de Lyon », a rappelé Gérard Collomb. « Aujourd’hui, le quartier redevient l’entrée du Dauphiné. » Démoli en 2010, le viaduc a été remplacé par un boulevard urbain de deux fois deux voies, avec de larges bandes vertes et des pistes cyclables.

Tout autour, les immeubles, construits à la fin des années 50, ont vécu. Mermoz Nord comptaient 500 logements avant la rénovation, il y en aura 70 de plus à la fin des opérations. Dans un quartier où de nombreuses rues font référence à de célèbres aviateurs, plusieurs bâtiments ont été nommés selon l’alphabet utilisés dans les transmissions radio : alpha, bravo, charlie, tango...

La rénovation a un coût : quelque 100 000 euros par appartement en moyenne. Si bien que les loyers et prix de vente ont été calculés au plus près. Entre 2300 et 2400 euros le m² à l’achat et entre 195 euros/mois pour un T2 de 33 m² et 657 euros/mois pour un T5 de 103 m² en location.

Les deux pôles commerciaux ne seront pas oubliés pour autant. L’immeuble du Casino sera démoli et remplacé par un nouvel ensemble de logements, qui accueillera au rez-de-chaussée le supermarché, mais aussi une brasserie Bocuse Grand Ouest. Quant aux Galeries Lafayettes, elles feront l’objet d’un agrandissement, qui ajoutera 10 000 m² de surface aux 16 000 m² existants, sans oublier la création d’un restaurant de 1000 m2. Le site accueillera également un nouveau parking-relais, d’environ 450 places.

Les photos de la visite sont sur www.flickr.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 13 avril 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite