publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Pas de saucisson à la Guill’
Partager : 
Imprimer

Apéro

Pas de saucisson à la Guill’

Créé il y a à peine 72 heures, le projet d’un Apéro géant rosette et pinard à la Guillotière a fait long feu. Vendredi après-midi, son initiatrice s’est retirée de l’organisation en dénonçant « d’importantes pressions policières ».

A peine l’Apéro saucisson pinard dans le très cosmopolite quartier de la Goutte d’Or à Paris interdit par la préfecture, qu’il fait déjà des petits en province. A Toulouse, Lille, Nantes ou Rennes, mais aussi dans des villes moyennes comme Valence, Amiens ou Douai, on assiste à une surenchère d’initiatives similaires, portées souvent par des mouvements identitaires et lancées, elles aussi, depuis le site Facebook. Lyon ne fait donc pas exception à la règle. Seule la dénomination a été un peu localisée, le saucisson ayant été remplacé par la rosette lyonnaise.

Son organisatrice, Julie Trahot, se défend de toute intention rasciste. « La Guillotière est également mon quartier, je ne vois pas en quoi ça créerait un problème », affirme-t-elle sur TLM. En avouant néanmoins (sur Radio Scoop, cette fois-ci) que l’idée lui est venue « suite à l’apéro organisé à Paris » et qu’il s’agit pour elle de dénoncer qu’« on ne peut plus trouver du cochon à la Guillotière [et qu’]on est obligé d’aller dans d’autres quartiers. »

L’initiative a fait recette sur Facebook. La page comptait quelque 2100 membres au moment de son annulation. Vite repris par des sites identitaires, il serait néanmoins réducteur d’assimiler tous les inscrits à l’extrême droite. Si des propos ouvertement islamophobes y ont bien été tenus (« Les Muz doivent être en train de japper inshalla alla u akbar à tue tête ce soir. Avec la complicité des autorités et des MEDIAS qui sont tous des collabos. »), la plupart restaient modérés. Ci et là des discussions se sont même engagées entre pourfendeurs de « l’islamisation de notre pays » et (rares) adversaires de l’apéro.

La Grande Mosquée de Lyon, la Licra Rhône-Alpes et les Jeunes socialistes avaient demandé l’interdiction de l’apéro Facebook, emboîtant le pas à d’autres associations comme SOS Racisme, la Ligue des droits de l’homme (LDH) et la Lesbian and Gay Pride.

Julie Trahot dit ne pas comprendre « l’indignation médiatique et politique ». « Il suffit de comparer le traitement entre le "kiss-in gay" devant la cathédrale St-Jean et cet Apéro », écrit-elle dans son message aux membres de son groupe. « L’un est "provocateur" et "haineux", l’autre bénéficie de toutes les complaisances... Pourtant, le principe est totalement identique. » Et de conclure : « si quelqu’un prend la responsabilité de lancer une seconde initiative je serais présente. » Sur sa page les idées sont d’ores et déjà en train de fuser. Les uns proposent un flash mob, les autres suggèrent d’annoncer un lieu et de se rassembler ailleurs. Il y a des chances qu’on en entendra encore parler de rosette et pinard.

Photo : DR

Publié le : vendredi 18 juin 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite