publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Rhônexpress arrive enfin à bon port
Partager : 
Imprimer

Le terminus définitif inauguré

Rhônexpress arrive enfin à bon port

10 mois et demi après sa mise en service, Rhônexpress rejoint enfin son terminus définitif sous le parvis de la gare TGV de l’aéroport Saint-Exupéry. Depuis le début de son exploitation le 9 août 2010, le tram rapide a dû arrêter sa course à l’extérieur de la gare. Les raisons de ce retard (et d’un sacré surcoût) : les exigences du commissaire enquêteur et de Santiago Calatrava, l’architecte de la gare.

Dans le projet initial, Rhônexpress devait s’arrêter de plein pied sous la passerelle reliant la gare aux terminaux de l’aéroport. Le commissaire-enquêteur, qui menait l’enquête publique en 2007, en a décidé autrement, craignant que le terminus du tram ne perturbe les autres flux de voyageurs. Il a préconisé son installation dans la douve de la gare TGV, le long des voies ferrées.

Dès lors, les choses se compliquent. La gare appartenant à la SNCF, il fallait que la société nationale « prenne le temps de considérer le dossier » - selon les termes du président de Rhônexpress Yves Perillat - avant de lancer les travaux. Et encore pas n’importe comment. La gare ayant été conçue par Santiago Calatrava, seul l’architecte espagnol pouvait conduire le chantier. Toutes ces contraintes ont donc retardé la construction de 10 mois et engendré un surcoût de 7,42 million d’euros, pris en charge par le Conseil général.

Le nouveau quai dispose à chaque extrémité d’un ascenseur, d’escaliers et d’escalators, qui mènent directement au parvis de la gare. Le terminus relève de la même approche architecturale que le reste : béton aux formes hardies coulé su place et verre cintré. Son inauguration évite désormais aux voyageurs les 400m de marche le long des voies TGV, avant de rejoindre la gare. « Nous avons eu un certain nombre de critiques », précise Nicolas Notebaert, président de Vinci Aéroports, l’un des actionnaires de Rhônexpress : « vous êtes loin, ce n’est pas très beau, on prend la pluie. » De l’histoire ancienne désormais, pour les clients de Rhônexpress.

Photo : © Luc Benevello / Rhônexpress

Publié le : mardi 21 juin 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Rhônexpress arrive enfin à bon port 21 juin 2011 à19:01, par Brice

    Et pendant ce temps, les usagers de TCL, Transports en Commun Lyonnais, prennent la pluie sous les abris des stations de tramways, qui coûtent un paquet de fric et ne sont pas étanches. Et cela ne semble gêner personne parmi nos élus.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite