publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Saint-Irénée accueille des sans-abris
Partager : 
Imprimer

Un nouveau centre de 200 places

Saint-Irénée accueille des sans-abris

Un ancien couvent accueillera dès ce soir à 18h des demandeurs d’asile et sans abris. Propriété de l’archevêché de Lyon, le nouveau centre vient prendre le relais des 2 gymnases réquisitionnés fin novembre. Cette collaboration entre le diocèse et la préfecture intervient jour pour jour (l’inauguration officielle a eu lieu jeudi) 105 ans après le vote de la loi de séparation des Églises et de l’État. « Un signe de réconciliation », a plaisanté le cardinal Barbarin.

La maison diocésaine de Lyon Saint-Just, située place Saint-Irénée (Lyon 5ème) est un ancien couvent des Génovéfains datant du XVIII siècle. Il servait jusqu’en juin dernier d’internat aux séminaristes. Composée de 2 bâtiments de 4 et 5 étages, elle accueillera jusqu’au 31 mars prochain 100 demandeurs d’asile et autant de personnes « relevant de l’urgence sociale », a précisé le préfet Jean-François Carenco. Ils seront hébergées dans des chambres familiales ou partagées pour les personnes isolées de 2 à 5 lits.

Ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, le centre sera géré par Forum Réfugiés et ALYNEA. Les 2 associations ont tenu à saluer « la réponse presque immédiate de la préfecture ». Une équipe de 24 animateurs prend en charge les habitants, assurant une présence de 6 personnes en journée et 4 la nuit. Le dispositif coûte 800 000 euros, entièrement pris en charge par l’État, selon la préfecture.

Tout n’est cependant pas rose. Tout d’abord jeudi soir le centre était loin d’être prêt à accueillir ses occupants. Seul 1 étage sur 5 du bâtiment principal était équipé, une centaine de matelas et lits étant restés coincés à Paris sous la neige, a expliqué Jérôme Colrat, directeur d’ALYNEA. L’autre aile n’était pas plus disponible en attendant l’installation d’une alarme incendie prévue fin de semaine prochaine. Puis, se pose la question de la scolarisation des enfants. Les 2 écoles du quartier peuvent en accueillir 4 ou 5, a souligné Jean-Claude Parcot, adjoint au maire du 5ème en charge des affaires scolaires. Or, entre 50 et 80 enfants et adolescents sont attendus.

Plus de photos sur www.facebook.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 10 décembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite