publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Sans-abris : le coup de gueule de Bernard Devert
Partager : 
Imprimer

A l’approche de Noël

Sans-abris : le coup de gueule de Bernard Devert

A l’approche de Noël, le prêtre lyonnais et fondateur d’Habitat et Humanisme pousse un « coup de gueule », selon ses termes, dans un communiqué adressé à la presse. Il y fustige l’indifférence face à la détresse de ceux, notamment des enfants, qui vivent dans la rue. Voici ses propos.

« Difficile de dire Joyeux Noël quand des familles n’ont pas de toit. Cette exigence vitale bafouée, alors que célèbre-t-on, si la Nativité n’est pas cette invitation à saisir que nous sommes appelés à naître à une plus grande humanité ?

Difficile de dire Joyeux Noël quand des enfants sont à la rue ou vivent dans des abris les condamnant à des stigmatisations qui blessent leur aujourd’hui et détruisent leur avenir.

Ces situations indignes sont pourtant celles que collectivement nous consentons pour nous habituer à des statistiques qui disent la pauvreté et la précarité mais voilent la détresse des visages. Il y aurait bien un seul enfant qui serait dans une telle situation, ne point l’accueillir, c’est être plus déshumanisés que nous le pensons.

Taisez-vous disent certains, ne venez pas gâcher la fête ! Impossible de se taire si nous ne voulons pas faire de Noël une parodie ruinant l’espérance.

Le livre de l’Humanité nous rappelle qu’il n’y avait pas de place. L’auteur de la vie la trouve avec tous ceux qui suscitent la fraternité dans cette conviction que nous sommes tous égaux. Dieu ne s’est-il pas fait l’égal de l’homme : c’est Noël.

Si à Noël l’individu avec ses jugements, ses patiences quant à l’insupportable et ses illusions de l’immédiateté s’éloignait pour faire place à la personne. Magnifique alors cette heure d’enfantement, éloge de la fragilité qui, ô surprise, donne l’audace de quitter l’espace clos que fabrique notre vision des choses.

Ces enfants que notre société maltraitent, ne pourraient-ils pas être le signe d’une étoile pour nous mettre en route vers une terre habitable. Cette promesse a sa part de joie et de gravité. »

Photo : Habitat et Humanisme

Publié le : mardi 24 décembre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite