publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Une nouvelle grève aux TCL
Partager : 
Imprimer

Transports

Une nouvelle grève aux TCL

Une centaine de techniciens des TCL s’étaient massés lundi matin devant le siège de la société boulevard Vivier-Merle. A l’appel des syndicats, ils s’étaient mis en grève pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail, selon eux.

90% des techniciens étaient en grève, selon les syndicats. Le mouvement qui concerne toutes les catégories techniques, à l’exception des agents de maîtrise, ne concerne cependant pas les chauffeurs. Ainsi, la circulation des transports en commun n’était pas affectée ce matin. Du moins pas encore car les syndicats prévoient d’installer le mouvement dans la durée, sous forme de grève perlée de 59 minutes par jour. « Nous allons cibler les heures les plus pénalisantes », menace Didier Pochon, délégué syndical CGT.

En cause, encore et toujours le projet de réorganisation Edifis, imposé par la direction à la rentrée dernière contre l’avis des syndicats, qui à l’époque avait donné lieu à une grève dure. « La direction nous avait promis de ne pas toucher aux acquis sociaux », affirme un technicien affecté au Métro D. La réalité vécue est tout autre, à entendre ce salarié. En jeu, les temps de pause et les horaires, devenus plus souples, avec des réglementations qui varient d’un service à l’autre, à l’intérieur d’un seul et même entrepôt. « Avant, nous pouvions partir à 15h30, une fois que tous les bus étaient sortis de l’entrepôt », poursuit cet agent. Pratique pour aller chercher les enfants à l’école. « Maintenant nous sommes obligés de rester jusqu’à 16h ou 16h15, alors qu’il n’y a plus rien à faire. »

Pour Jacky Albrand, délégué CGT, aux avant-postes lors de la dernière grève, la réorganisation doit permettre de « compenser les baisses d’effectifs » dans les services techniques, baisses qui auraient dégradé la qualité du travail. « Pour changer une simple ampoule dans un bus, il faut attendre 1 mois, 1 mois et demi », affirme le syndicaliste. Pour Didier Pochon, les mesures sont toutefois inefficaces. « Ils n’y gagnent rien, c’est ridicule », s’étrangle-t-il. Depuis la mise en place d’Edifis, Jacky Albrand dit constater une fatigue généralisée chez les agents et une hausse de l’absentéisme. Pour y pallier, la direction a créé une commission Bien-être au travail, réunissant des représentants des salariés et de l’entreprise autour de l’ancien ministre du travail Jean Auroux.

Le mouvement de grève est prévu pour être reconduit d’une semaine sur l’autre. Une réunion devait néanmoins avoir lieu lundi matin à 11h entre direction et syndicats. La direction technique emploie quelque 800 salariés, repartis sur 10 entrepôts.

Photo : © lyon-info.fr

Publié le : lundi 26 avril 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite