publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Une plaque en hommage à Louis Braille inaugurée
Partager : 
Imprimer

Non-voyants

Une plaque en hommage à Louis Braille inaugurée

Une plaque commémorative en hommage à Louis Braille, inventeur d’un alphabet en relief pour aveugles, a été dévoilé vendredi à deux pas de la gare des Brotteaux. Le projet a été porté par l’Association Valentin Haüy, qui intervient en faveur des non-voyants. Il célèbre le bicentenaire de la naissance en 1809 de Louis Braille.

« Le braille a révolutionné la vie de milliers d’hommes et de femmes. Grâce à lui, ils peuvent tout lire et entrent ainsi dans l’univers de la communication qui caractérise notre société », a souligné Gérard Collomb dans son allocution. Aveugle depuis l’âge de 3 ans, Louis Braille a inventé 10 ans plus tard son fameux alphabet composé de points en relief, inspiré par le système d’écriture de nuit qui permettait à l’époque aux militaires d’échanger les ordres silencieusement. Il l’améliorera par la suite pour y inclure la notation mathématique et le solfège.

La plaque en inox de 4,5 mètres d’envergure, dévoilée vendredi représente cet alphabet et sa traduction en lettres latines. Elle comprend également la première phrase de la déclaration universelle des droits de l’Homme (« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits »). Financée par des entreprises et 150 donateurs privés, elle a été installée face aux locaux de l’Association Valentin Haüy, dont l’antenne lyonnaise fut fondée en 1898.

« Nous sommes la plus grande structure en France après Paris », affirme non sans fierté, Hervé Delorme, président de la délégation lyonnaise. Forte de 30 bénévoles permanents et de 150 occasionnels, l’association propose un large éventail de produits et services : accompagnement, conseils juridique, bibliothèque sonore et en braille, cours de cuisine, impressions de revues en braille, parmi lesquelles Géo, Science et Vie et Lyon Citoyen, vente de produits adaptés, sans oublier des actions de sensibilisations auprès des voyants.

« Certains disent que le braille relève du passé et que l’avenir appartient aux nouvelles technologies », comme la synthèse vocale, s’étrangle Hervé Delorme. « Ce n’est pas "ou" mais "et" », les deux techniques étant complémentaires selon lui. Pour lui, la plaque commémorative doit contribuer à « pérenniser ce que Braille a inventé ».

Photo : © Michael Augustin

Publié le : samedi 13 novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite