publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Une station météo au coeur de Lyon
Partager : 
Imprimer

Initiative

Une station météo au coeur de Lyon

Quand on regarde la météo à la télé, dans la presse ou sur Internet, les données concernant Lyon sont relevées à Bron, en bout de piste de l’aéroport, pour ne pas dire à la campagne. « Il y a de grandes différences avec Lyon-ville, encore que le temps n’est souvent pas le même à la Croix-Rousse et en bas, le long du Rhône », explique René Serrière (75 ans). Artisan-météorologue (il n’aime pas le terme "amateur"), il a voulu en avoir le cœur net et a installé une petite station météo dans l’ilôt Amaranthes, au cœur de la Guillotière.

Pour qu’une station puisse être homologuée par Météo France, elle doit en permanence être exposée au soleil, tout en se trouvant à 10m minimum des immeubles et à plus d’1,50 du sol. « Alors, j’ai pris Google Earth et j’ai cherché ». L’îlot Amaranthes, un jardin collectif dans le 7ème était l’endroit idéal. Depuis mai 2009, un petit boîtier blanc y mesure toutes les deux minutes la température et l’humidité de l’air, et à chaque pluie la quantité d’eau tombée. Puis, la station envoie ses relevés par radio à René Serrière, qui en exploite trois autres, dont une chez lui à Pierre-Bénite.

C’est ancien directeur du service d’accueil des étrangers du département, qui se dit « pas scientifique pour un demi sou », s’intéresse depuis sa tendre enfance à la météo. « Gamin, je notais chaque jour le temps qu’il faisait », se souvient-il. Quand sa famille lui offre pour ses 70 ans une station météo, c’est le déclic. Avec d’autres passionnés, il a créé en février 2005, l’Association météorologique d’entre Rhône et Loire (AMRL) qui gère 45 stations, dont 6 autour de Lyon. Tous les mois, elle édite un bulletin, téléchargeable sur leur site. Vendu habituellement 85 centimes, le numéro 50 est téléchargeable gratuitement.

L’AMRL participe au réseau Météo Alerte et envoie ses relevés à Météo France en cas de tempête ou fort orage. Car même en 2009, l’office national s’appuie toujours sur un réseau de bénévoles pour affiner ses prévisions. Comme les veilleurs du temps, souvent des agriculteurs qui envoient leurs observations tous les matins et soirs. Autrefois beaucoup plus nombreux, « il en reste encore 15 à 20 dans le département », estime René Serrière.

L’association ne se contente pas de collecter des données, mais les décortique aussi, puis les recoupe avec les archives de Météo France. Sans surprise, le réchauffement climatique n’a pas épargné la région, mais ne se manifeste pas de la même manière partout. « Depuis 1880, la température moyenne a augmenté de 1,3 °C à Lyon mais seulement de 1 °C dans le Beaujolais », analyse René Serrière. Et l’année 2009 est particulière. Habituellement le pique de température se situe en juillet. Cette année, le mercure n’a pas encore cessé de monter. « On n’est pas au bout de nos peines », prévient l’artisan-météorologue, qui ne prévoit pas de rafraichissement avant mercredi.

Photos : lyon-info.fr

Publié le : lundi 17 août 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite