publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Visite de la Patrouille de France
Partager : 
Imprimer

I-way

Visite de la Patrouille de France

Illustre visite chez I-way. Six pilotes de la Patrouille de France, sont venus mesurer leurs talent sur les 18 simulateurs de course de ce centre situé à Vaise.

La Patrouille de France, plus connue pour leur prestation acrobatique lors du défilé du 14 juillet, quand leurs avions dessinent une traînée tricolore dans le ciel au-dessus des Champs Elysées, a pour vocation de faire rayonner dans le monde entier, le savoir-faire français dans la matière.

Leur visite à Lyon avait un but essentiellement ludique. Bien que la technologie des simulateurs auto d’I-way soit la même que celle des simulateurs de vol utilisés par les pilotes, ils se sont vite rendus compte que la conduite n’est pas tout à fait pareille. « Il manque une dimension », rigole Virginie Guyot, la première femme faisant partie de l’équipe. En effet, si les voitures peuvent bien tourner à gauche et à droite, ils ne montent et descendent pas. Du coup, les sorties de piste était nombreuses.

Xbow

Raphaël Veneau, représentant local de la marque KTM, et ami de deux des pilotes, avait saisi l’occasion pour présenter la Xbow (se prononce "cross-bo"), la première voiture de ce fabricant autrichien de moto (notre photo). Le nom signifie "arbalète" en anglais, en allusion à la forme arrondi du devant de la voiture. Propulsée par le moteur d’une Audi A3 (240 chevaux), la voiture, qui ne pèse que 790, grâce à sa monocoque en carbone, monte à 220 km/h. Vue son allure sportive, elle ne consomme finalement pas tant que ça, 7,8l au 100, ce qui ne la rend pourtant pas éligible au bonus écologique. 440 voitures ont été produites depuis décembre dernier, dont 25 roulent en France, le plus gros pays consommateur étant l’Allemagne, avec 60 unités vendues. Comptez 60 000 euros pour la version de base et 95 000 pour la toute équipée.

Patrouille de France

Composée de neuf pilotes, renouvelée par tiers tous les ans, ses membres sont issus des pilotes de chasse de l’armée française. Les candidats doivent avoir au minimum 1500 heures de vol au compteur et occuper le rang de Chef de Patrouille pour être éligible. Basée à Salon-de-Provence (13), la Patrouille de France participe à entre 40 et 50 meetings aériens par an, entre mi-mai et octobre. Si l’essentiel des présentations a lieu en Europe, elle s’envolera cette année aussi à Dubaï et participera au Brésil à l’Année de la France. Les démonstrations ayant lieu le week-end, les jours de repos sont les mardi et mercredi. C’est donc lors d’un jour de repos, que les six pilotes sont venus à Lyon.

Photo : lyon-info.fr

Publié le : mercredi 24 juin 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite