publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Des négociations, mais pas d’avancées
Partager : 
Imprimer

Grève TCL

Des négociations, mais pas d’avancées

L’incendie criminel du dépôt de bus de Perrache, aura eu un effet secondaire : l’arrivée à Lyon de Jean-Michel Ferraris, directeur général délégué France de Keolis et à ce titre le supérieur direct de Bernard Tabary. Une fois la nouvelle de l’incendie apprise, il a sauté dans le premier TGV pour se rendre dans la ville de ses études (il est diplômé de l’ESC Lyon, rebaptisée depuis EM Lyon). Au menu de sa virée lyonnaise, outre deux visites sur le site sinistré, un entretien avec le directeur général lyonnais. En revanche, il n’a pas souhaité rencontrer les syndicats, ne se sentant pas « dans [s]on rôle ».

A-t-il donné une feuille de route à Bernard Tabary, pour sortir de la crise ? En tout état de cause, sa position ne semble pas bien éloignée de celle de son chef de file local. S’il affirme pouvoir comprendre les salariés dont « cela change la vie », la question se résume pour lui à une simple mise en adéquation de l’entreprise avec la loi. Toujours est-il qu’une nouvelle réunion entre direction et syndicats était programmée cette après-midi à 15h30.

En attendant, Gérard Collomb, qui avait traité le problème jusqu’à présent avec un certain dédain, a sensiblement haussé le ton en déclarant sur LCI : « Cette grève a trop duré. Il faut savoir qu’on embauche un salarié, un conducteur de bus à 1600 euros nets, ce qui, avec les primes, donne 1800-2000 euros. Est-ce qu’il y a beaucoup de secteurs où on embauche à ce prix ? » Une chose est sure, avec ces propos, il ne s’est pas fait beaucoup d’amis parmi les conducteurs. « Ces chiffres ne correspondent pas à la réalité de la rémunération des agents de conduite », affirme Yves Gélibert, délégué syndical CGT, cité par Lyon Capitale. « J’ai 28 ans d’ancienneté et je gagne 1520 euros net par mois pour 152 heures travaillées. Et un salarié nouvellement embauché perçoit 1250 euros net », précise le salarié gréviste.

En attendant, la grève continue. Voici les prévisions pour demain :

Métro

- Ligne A : Circule de 6h à 20h.
- Ligne B : Circule uniquement de 6h à 20h entre Charpennes et Jean Macé. Bus de remplacement entre Jean Macé et Stade de Gerland.
- Ligne C : Service normal.
- Ligne D : Service normal, car automatique.

Tram

- T1 : Circule uniquement entre Perrache et Charpennes de 7h à 19h. Bus de remplacement entre Charpennes et IUT Feyssine de 6h30 à 19h30. Navette entre Perrache et Montrochet de 6h30 à 20h.
- T2 : Service uniquement entre 6h30 à 20h.
- T3 : Circule jusqu’à 21h.
- T4 : Circule de 6h30 à 20h.

Funiculaire

- Saint Just : Service normal.
- Fourvière : Fonctionne de 6h à 18h.

Bus

- Lignes assurant un service normal : 61, 75, 77, 80, 82, 84, 86, 92, 97, 100 ("Direct Eurexpo"), 101,103, 105, 125, 161, 164, 171, 185, 189, 198, 211, 213, 214, 215, 296, N2, N4, N12, N76, N78, T66, Pleine Lune 1, 2 et 3.
- Lignes assurant un service partiel : C1, C3, 2, 3, 4, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 49, 53, 54, 55, 58, 59, 60, 62, 63, 67, 68, 70, 72, 73, 74, 76, 79, 81, 85, 87, 88, 89, 96, 98, 99, ZI1, ZI2.
- Lignes n’assurant aucun service : les autres.
- Toutes les lignes scolaires "Junior Direct" circulent normalement.

Plus d’infos
 : http://www.tcl.fr/index.asp?page=trafic&id=504

Photo : lyon-info.fr

Publié le : jeudi 1er octobre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • pour ce qui concerne les montants des salaires nets, il me semble que recueillir rapporter l’INFO ne suffit pas !!
    Le journaliste pourrait aller plus loin que les affirmations d’un conducteur ou la déclaration du maire de Lyon.
    Les salaires sont assez attractifs et à quelques dizaines d’euros près cela n’a pas vraiment d’importance.
    Les conducteurs sont mieux payés que la plupart des salariés.

    De plus, il y a une chose choquante : les manifestations illégales des syndicalistes (des menaces selon la presse) ne semblent pas avoir de suites devant les tribunaux. Allez faire comprendre à un gars énervé que caillasser les bus va le conduire devant les tribunaux.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite