publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > « Des personnes insérées normalement basculent »
Partager : 
Imprimer

Secours catholique

« Des personnes insérées normalement basculent »

La pauvreté est stable dans le Rhône alors qu’elle se dégrade ailleurs dans le pays, d’après les données avancées par le Secours catholique à l’occasion de la présentation de son rapport annuel. L’équipe rhodanienne a suivi un peu plus de 5000 personnes en 2009, autant que l’année précédente. Sur toute la France, ce nombre est toutefois en hausse de 2%. L’association note « une détérioration des conditions de vie de personnes auparavant insérées normalement », dont les ressources ne permettent plus de faire face aux dépenses.

« Les pauvres ne sont pas des gens dont il faut se méfier, qui ne savent pas gérer leur budget. » C’est le message qu’a voulu faire passer le président de la délégation du Rhône Gérard Raulin. Selon lui, les difficultés financières rencontrées par de nombreuses personnes ne sont donc pas dues à un train de vie trop dispendieux. Pour le prouver, le Secours catholique a comparé les ressources et dépenses d’un couple avec 1 enfant. Ainsi, face à un revenu mensuel moyen de 836 euros l’association a listé des dépenses indispensables s’élevant à 905 euros, soit 69 euros de plus. Et ceci sans tenir compte des vacances, achat de voiture, dépannages ou encore des dépenses de santé non remboursées.

Si la crise n’a pas dégradé davantage la situation des plus pauvres, ceux qui vivent des minima sociaux, elle a en revanche plongé dans la précarité nombre de personnes qui s’en sortaient auparavant. « Les premiers frappés sont ceux qui avaient un emploi à temps partiel ou une succession de petits boulots précaires. Ce sont les premiers à avoir été licenciés », souligne Gérard Raulin. Avant de dénoncer des procédures trop complexes pour accéder aux aides de l’État comme le RSA. « Même pour nos bénévoles c’est difficile à comprendre », déplore Nicole Flachard, l’une des animatrices de l’association. « C’est une des difficultés de l’accès aux droits », ajoute son président. « Il y a des personnes qui y renoncent parce qu’ils pensent que c’est trop compliqué. »

La situation des étrangers se dégrade aussi. Si l’instruction des demandes d’asile reste relativement rapide, entre 6 et 9 mois, le nombre de demandeurs augmente sensiblement. Le Secours catholique du Rhône en a reçu 566 en 2009, contre 314 l’année précédente. Leur hébergement pose également problème. « C’est un droit », rappelle Gérard Raulin. Or, selon lui « les capacités disponibles sont très très insuffisantes. Les grandes villes où les dossiers sont concentrés, sont franchement débordées. » Il dénonce aussi des « décisions politiques » concernant les étrangers en France. « Les choses ne sont pas bien orientées à leur égard », dit-il faisant référence aux expulsions de Roms ou l’instauration d’un droit d’entrée de 30 euros pour bénéficier de l’aide médicale d’État.

Photo : Secours catholique / Elodie Perriot

Publié le : mercredi 10 novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite