publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Éléphantes : un sursis pour Baby et Népal
Partager : 
Imprimer

Parc de la Tête d’or

Éléphantes : un sursis pour Baby et Népal

Les deux éléphantes du parc de la Tête d’or, atteintes de la tuberculose et qui devaient être euthanasiées lundi, ont obtenu quelques jours de répit.

La préfecture du Rhône a suspendu l’arrêté autorisant le parc à tuer les pachydermes, octroyant à leur propriétaire, Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, un délai de trois jours pour déposer un recours auprès du tribunal administratif. C’est désormais chose faite et le tribunal devra statuer jeudi sur le sort des bêtes.

La tuberculose est une maladie très contagieuse, transmissible de l’animal à l’homme et à d’autres animaux par voie aérienne. Les éléphantes sont en quarantaine depuis le 4 janvier 2011. La préfécture rappelle que la décision d’euthanasie est « fondée sur une analyse vétérinaire à ce jour non contestée ».

Népal et Baby avaient été confiées au zoo en 1999, car elles ne s’adaptaient pas au cheptel du cirque Pinder. « C’est le sort de tous les animaux sauvages dans les cirques. On les exploite leur vie durant, et quand ils sont vieux et malades, on s’en débarrasse », s’écrie Reha Hutin, présidente de 30 Millions d’amis sur le site de la fondation . « Dans le cas de ces pauvres éléphants, le propriétaire refuse de payer les soins, même en partie. Et aujourd’hui, il fait appel aux ’amis des animaux’ pour les sauver... C’est scandaleux ! »

Les éléphantes de la Tête d’or avaient déjà fait parler d’elles en août dernier, lorsque Java, leur doyenne, était morte. L’association Dignité animale avait alors dénoncé des conditions de captivité « indignes », fustigeant notamment un enclos « ridiculement petit ». L’association avait alors appelé à se mobiliser pour que Népal et Baby « soient mises dans un sanctuaire et soignées pour vivre dans de meilleures conditions les nombreuses années qu’ils leurs restent ».

Par ailleurs, une pétition circule sur Internet et une page Facebook de soutien a été créée.

Photo : DR

Publié le : mardi 18 décembre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Éléphantes : un sursis pour Baby et Népal 19 décembre 2012 à23:39, par FOurs

    Il faut aborder sérieusement le problème des soins : c’est le nœud du problème.

  • J’essaie de mettre un commentaire partout où on en parle mais c’est la croixet la bagnère(ortho ?) le commentaire parait puis disparaît je crois bien que l’état a des directives éteindre le feu et zigouiller ces deux pauvres matriarches qui encombrent les voies à privilégier.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite